9ème Congrès ordinaire du Mouvement National pour la Société de Développement (MNSD-Nassara), à Tahoua : M. Seini Oumarou, réélu président du parti et investi comme candidat à la présidentielle de 2021

9ème Congrès ordinaire du Mouvement National pour la Société de Développement (MNSD-Nassara), à Tahoua : M. Seini Oumarou, réélu président du parti et investi comme candidat à la présidentielle de 2021Le Mouvement National pour la Société de Développement (MNSD-Nassara) a tenu, le samedi 23 mars dernier à Tahoua, les assises de son 9ème Congrès statutaire. La cérémonie d’ouverture de ces assisses a vu la présence des membres du bureau politique national, des délégations des 8 régions et de la diaspora, ainsi que des représentants des principales formations politiques de la MRN et de l’opposition.

A l’ouverture des assises du congrès, plusieurs allocutions ont enregistrées dont le mot de bienvenue du président d’honneur de la section régionale, M. Na Alla Abouba, et l’intervention du président de la section régionale de Tahoua , M. Abdou Raouf Sidi, qui ont adressé leur reconnaissance au bureau exécutif pour le choix de Tahoua pour abriter ce congrès. Pour leur part, les représentants de partis alliés et ceux de la majorité ont tour à tour intervenu pour féliciter et manifester leur solidarité et leurs vifs et sincères encouragements au MNSD Nassara et à ses dirigeants.

Dans son discours d’ouverture de ces assises, le président du MNSD, M. Seini Oumarou, a tout d’abord témoigné sa satisfaction devant la présence des leaders des partis membres de l’APR pour leur indéfectible loyauté et pour l’engagement sans faille, au service de la patrie, dont vous faites montre toutes ces années », ainsi qu’à ceux des partis membres du MRN, dont a-t-il dit, la présence si visible lui fait chaud au cœur, car elle illustre à merveille la solidité de notre détermination commune à maintenir vivace la flamme de l’union au service de notre cher Peuple ». M. Seini Oumarou a également salué la présence des leaders des partis membres de l’Opposition est la preuve de la vivacité de notre jeune démocratie.

Après avoir invoqué le thème central retenu pour ce 9ème Congrès ordinaire du parti, à savoir « Rassembler, pour renforcer l’Unité Nationale », il a invité les participants à une réflexion pour la réhabilitation de certaines des valeurs     fondatrices de notre parti. Relativement à la décision du MNSD-Nassara, soutenu par ses alliés de l’APR, il a expliqué que le MNSD Nassara est un parti de paix qui place les intérêts de la nation au-dessus de toute autre considération. Par conséquent, a-t-il poursuivi, « fidèle à ses engagements, le MNSD-Nassara assume avec responsabilité, la décision de son ralliement à la main tendue du Président de la République, car cette adhésion est motivée par une profonde conviction que notre parti peut contribuer à assurer la stabilité des institutions et permettre au pays de poursuivre dans la sérénité, sa longue et difficile marche vers le progrès ».

Abordant le point relatif aux échéances électorales, il s’est réjoui de constater que le Président de la République SEM Issoufou Mahamadou, a pris solennellement et à maintes occasions, l’engagement de quitter le pouvoir au terme de ses deux mandats et après des élections libres, crédibles et transparentes. «Nous le félicitons pour cet engagement fort, qui prouve si besoin en est, sa trempe d’Homme d‘Etat, soucieux de la consolidation de notre démocratie », a-t-il lancé.

Au terme de ces assises du 9ème congrès, les délégués ont formulés plusieurs résolutions et recommandations dont celle portant sur la reconduction de M. Seini Omar au poste de président de MNSD Nassara pour la période 2019-2023, mais également son investiture en tant que candidat du MNSD Nassara pour les élections présidentielles de 2021.

En revanche, le poste de Secrétaire Général n’a pas été une sinécure. En effet, suite à de tiraillements entre les deux candidats déclarés de la section de Maradi, à savoir le candidat du sortant M. Tidjani Adboul Kadri, et le candidat désigné par la section de Maradi, M. Maman Doutchi, le Congrès a dû prendre une résolution donnant deux mois aux deux challengers afin qu’ils puissent s’entendre, faute de quoi, la candidature au poste sera ouverte à toutes les autres sections régionales.

Par d’autres résolutions, les congressistes ont adressé leurs vives félicitations au Président de la République, SE. Issoufou Mahamadou et au gouvernement « pour les efforts qu’ils déploient sans relâche pour assurer la tranquillité et la sécurité des personnes et des biens dans un contexte sous régional et régional marquer par l’activisme sans précédente de groupe terroriste». Aussi, ont-ils réitéré leurs encouragements et leur soutien au Président de la République dans sa détermination pour la sauvegarde de la sécurité des personnes et de leurs biens, ainsi qu’aux forces de défense sécurité pour leur combat contre les forces du mal.

Abdou Abdourahmane, ONEP/Tahoua

27 mars 2019
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer