Gestion rigoureuse des deniers publics au Niger : Formation sur les règles de la comptabilité à partie double dans les représentations diplomatiques et consulaires

Dans le cadre de la « recherche de l’efficacité et de l’efficience de la dépense publique, gage d’une gestion rigoureuse des deniers publics », la Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité Publique, sous la coupe du Ministère des Finances, a élaboré un plan d’action ‘’pour réorganiser les services financiers se trouvant dans toutes nos ambassades et consulats ‘’. L’objectif principal de ce plan vise la transposition et la mise en œuvre de la comptabilité à partie double.

L’année en cours a été prise, dans cet esprit, comme « une année de référence qui marquera le début de l’application effective de la réforme,» dans les trésoreries des représentations diplomatiques et consulaires où ils doivent abandonner la comptabilité à partie simple.

Et pour mener à bien cette activité, 7 axes de regroupement et de formation ont été identifiés, pour l’opérationnalisation de la formation des responsables de ces trésoreries. Il s’agit du Togo, du Maroc, du Cameroun, de l’Arabie Saoudite, de la Turquie, de New-York et de Paris.

Dans la capitale française, comme dans les autres centres, la formation a commencé le vendredi 22 mars dernier pour s’achever, en principe, le 27 de ce mois. En accueillant les trésoriers venus de la Suisse, de l’Allemagne, de la Belgique, de l’Italie, du Danemark, de l’Unesco, regroupés dans la salle de réunion de l’Ambassade de France, pour le début de la formation dans la zone Europe, l’Ambassadeur Ado Elh Abou, après la traditionnelle bienvenue, a souhaité aux participants, un bon séjour à Paris et des résultats probants à la fin de la formation, dans le sens du renforcement de leurs capacités et de la consolidation de leurs expériences professionnelles.

Tout au long de cette formation, qui va durer 5 jours, les trésoriers se sont inspirés des instructions comptables, pour l’application des règles relatives à la comptabilité à partie double, pour leurs opérations de recettes et de dépenses. Sur cette question, ils ont déjà suivi une formation du 8 au 12 septembre dernier, à Niamey, afin de s’approprier les nouvelles procédures et méthodes comptables.

Notons que la formation à Paris a été assurée par messieurs Abdou Soumana, Trésorier général Europe, et Mamane Harouna, Trésorier de Paris.

Moussa Hamani AP/Ambassade du Niger en France

26 mars 2019
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique