Discours de Seini Oumarou lors du 9ème Congrès Ordinaire du MNSD Nassara à Tahoua, capitale de l’Ader

Discours de Seini Oumarou lors du 9ème Congrès Ordinaire du MNSD Nassara à Tahoua, capitale de l’AderMessieurs les Vice-présidents du MNSD Nassara ;
Mesdames et Messieurs les Conseillers Nationaux du MNSD Nassara ;
Mesdames et Messieurs les Leaders des partis membres de l’APR : Chers fidèles compagnons, Merci pour votre indéfectible loyauté et pour l’engagement sans faille, au service de la patrie, dont vous faites montre toutes ces années ;
Mesdames et Messieurs les Leaders des partis membres du MRN : Votre présence si visible nous fait chaud au cœur, car elle illustre à merveille la solidité de notre détermination commune à maintenir vivace la flamme de l’union au service de notre cher Peuple ;
Mesdames et Messieurs les Leaders des partis membres de l’Opposition: je salue votre présence parmi nous et vous remercie de l’honneur que vous nous faites, en apportant ainsi la preuve de la vivacité de notre jeune démocratie,
Mesdames et Messieurs les Leaders des partis non affiliés : Merci de répondre présents à notre invitation et recevez toutes mes félicitations pour le rôle que joue vos formations politiques dans le nécessaire dialogue politique dans notre pays ;
Mesdames et Messieurs les Représentants des Partis politiques amis, venus de l’extérieur :
Mesdames et Messieurs les Députés nationaux ;
Honorables invités ;
Mesdames et Messieurs, chers congressistes;
Mesdames et Messieurs.
Je voudrais tout d’abord rendre grâce au Tout-Puissant ALLAH, de nous avoir rassemblé ici à Tahoua, capitale de l’Adder, aux allures toujours « Sakola », pour la tenue du 9ème Congrès Ordinaire du MNSD Nassara. A cette occasion, je souhaite la chaleureuse bienvenue à tous nos hôtes qui nous font l’honneur de leur présence.
Je tiens par ailleurs, au nom du Bureau Politique National du MNSD-NASSARA, à souhaiter la chaleureuse bienvenue aux délégués du parti au Congrès en faisant une mention spéciale à ceux venus des sections de l’Extérieur. Trouvez ici l’expression de notre gratitude et notre admiration pour votre engagement politique.
De même et comme de coutume, je souhaiterais m’incliner devant la mémoire de tous nos camarades qui nous ont quittés depuis le dernier Congrès. A cet égard, j’ai une pensée toute particulière envers Allélé Elhadji Habibou, Attaher Darkoye, Salaou Barmou, Abdou Liman….. , ces combattants de la première heure qui ont tant contribué à la grandeur du MNSD Nassara. A leur mémoire à tous, je vous prie d’observer une minute de prière. Merci.
Mesdames et Messieurs,
La tenue d’un Congrès ordinaire de notre parti, est également l’occasion de changements au sein de toutes nos structures à tous les niveaux et échelons. Pour ce faire, je déclarais lors de la commémoration du 27ème anniversaire du parti, que le processus de renouvellement des organes et structures, qui avait démarré devrait se dérouler avec l’efficience et la rigueur requises pour mettre en place, comme par le passé, des bureaux légitimes, dynamiques et engagés.
Notre Congrès se tient donc au sortir d’un long et harassant processus de renouvellement qui a été l’occasion, par moments et par endroits, d’âpres luttes entre militants, tous habités par une même et farouche détermination à occuper de hautes fonctions dans les différents organes du parti.
Toutefois, loin de constituer des motifs de dislocation du parti, comme l’ont prédit ou souhaité certains esprits de mauvaises augures, il faut retenir que ces remous ne sont que la manifestation d’un plus grand engagement des uns et des autres et d’une plus grande vitalité retrouvée du parti, qui a eu comme corollaire l’exacerbation des ambitions, somme toutes normales, dans un jeu démocratique et surtout dans un parti de masse.
Il faut néanmoins relever que l’expression d’aucune ambition, aussi légitime soit-elle ne saurait transgresser les intérêts supérieurs du parti et du pays. Il est par conséquent attendu de chaque militant qu’il inscrive son attitude, dans le strict respect de cette règle cardinale. C’est pourquoi nous veillerons à l’application scrupuleuse des textes fondamentaux du parti, qui ont du reste prévu toutes les voies de règlement des différends qui peuvent survenir entre militants ou entre structures, dans la vie du Parti.
Si j’ai tenu à faire ce développement, c’est pour appeler les uns et les autres à plus de sérénité à présent. Nous devons éviter tout ce qui nous divise pour ne prendre en considération que ce qui nous rassemble car notre union est notre force, notre cohésion est notre puissance, et notre solidarité constitue notre moteur.
Aussi, je voudrais saluer le comportement très responsable de certains militants du parti dont l’action a permis d’éviter des déchirures inutiles. Je salue à cet égard la clairvoyance dont a fait preuve le Président sortant de la Section de Maradi, j’ai nommé le camarade Ali Sabo. Vous avez su, cher compagnon, déjouer tous les pronostics lors de la Conférence Régionale de votre section, en vous plaçant au dessus de la mêlée et en consentant les sacrifices qu’il fallait pour permettre au parti de sortir plus grandi, de l’épreuve à laquelle il était soumis. Au nom du Bureau Politique National je vous prie de trouver ici toute notre reconnaissance.
Mesdames et Messieurs, chers congressistes ;
A travers le thème central que nous avons retenu pour ce 9ème Congrès Ordinaire du MNSD Nassara, à savoir « Rassembler, pour renforcer l’Unité Nationale », nous voulons lancer la réflexion pour la réhabilitation de certaines des valeurs fondatrices de notre parti, malheureusement mis à mal ces dernières années, soit par nos propres comportements, soit du fait des contingences imposées par l’histoire politique récente de notre pays.
En effet, si le MNSD Nassara a toujours été considéré comme une force politique indestructible, force est de constater que nos querelles intestines et nos erreurs d’appréciation nous ont divisé et affaibli. La position du parti en a pris un coup, la cohésion générale a été entamée et la situation a consacré la dispersion de nos efforts, la dilution de nos énergies et un affaiblissement de la redoutable efficacité reconnue dans l’encadrement du parti.
C’est à tout cela qu’il faut remédier rapidement par un retour rapide aux valeurs cardinales et originelles du parti. A cet égard, je me réjouis de la très forte mobilisation suscité par le processus de désignation des responsables du parti à tous les niveaux, qui a permis, je l’espère, de placer à la tête de tous nos organes, des militants à la popularité reconnue, légitimes, engagés et imbus de nos valeurs.
Quant à la situation politique de notre pays, elle reste encore marquée hélas, par les stigmates des dernières élections et la persistance de certaines tensions sociales. Nous en appelons à la responsabilité de tous les acteurs sociaux, afin de recentrer leurs actions autour des valeurs de la République pour continuer à consolider notre démocratie, gage du renforcement de l’Unité Nationale.
Mesdames et Messieurs ;
La décision du MNSD-Nassara, soutenu par ses alliés de l’APR, a alimenté beaucoup d’interrogations au sein de l’opinion et continue de susciter des critiques de la part de certains militants. Notre parti comprend bien ces différentes interrogations, car avant cet avènement, notre formation politique incarnait une opposition institutionnelle responsable, qui s’était imposé des méthodes de lutte démocratique, rejetant la violence politique sous toutes ses formes, comme moyen d’accéder au pouvoir. Le MNSD Nassara est un parti de paix qui place les intérêts de la nation au dessus de toute autre considération. C’est pourquoi nous répugnons la haine et l’intolérance.
Fidèle à cette vision politique, le MNSD –Nassara, s’est toujours positionné comme une organisation très soucieuse de la création de toutes les conditions nécessaires à un meilleur ancrage de la cohésion et de la concorde nationales, socles indispensables au raffermissement de la démocratie et à toute œuvre de développement.
Aussi, faut –il- se rappeler des tristes souvenirs qui ont émaillé l’évolution politique récente de notre pays, avec comme conséquences la résurgence hélas d’épisodes d’instabilité politique et institutionnelle. Devons nous accepter comme une fatalité cette instabilité politique qui avait pris trop de place dans la marche de notre vie nationale et entravé sévèrement l’avènement d’un meilleur développement humain ? Nous pensons que non.
Par conséquent, fidèle à ses engagements, le MNSD-Nassara assume avec responsabilité, la décision de son ralliement à la main tendue du Président de la République, car cette adhésion est motivée par une profonde conviction que notre parti peut contribuer à assurer la stabilité des institutions et permettre au pays de poursuivre dans la sérénité, sa longue et difficile marche vers le progrès. Je voudrais me féliciter à cet égard de l’excellence de la collaboration entre notre parti et tous les autres partis de la mouvance présidentielle, en particulier avec le PNDS Tarraya dans le cadre de l’exercice du pouvoir d’Etat.
Notre souhait à présent, est celui d’un plus grand rapprochement entre les filles et les fils de notre pays et une plus grande décrispation du climat social et politique de manière à éviter à notre pays, tout risque de dérapage. C’est l’un des sens que nous donnons au thème du présent Congrès.
Mesdames et Messieurs ;
Notre pays s’achemine inexorablement vers des échéances électorales cruciales, qui devraient consacrer, si tout se déroule normalement, son entrée dans le cercle restreint des nations véritablement démocratiques. En effet, le Président de la République SEM Issoufou Mahamadou, a pris solennellement et à maintes occasions, l’engagement de quitter le pouvoir au terme de ses deux mandats et après des élections libres, crédibles et transparentes. Nous le félicitons pour cet engagement fort, qui prouve si besoin en est, sa trempe d’Homme d‘Etat, soucieux de la consolidation de notre démocratie.
En effet, la concrétisation d’un tel engagement, en plus de consacrer la première transition démocratique civile et paisible dans notre pays, devrait finir de lancer notre pays sur la voie d’une stabilité durable, condition nécessaire au succès de toutes les entreprises de développement.
Dans cet esprit nous voudrions insister sur le concours nécessaire de tous les acteurs du processus électoral, pour réussir à franchir ce passage obligé vers la paix sociale et la réconciliation de tous les nigériens. Le MNSD Nassara pour sa part, prend l’engagement solennel de s’investir pleinement dans cette entreprise de salut national et rassure toutes ses militantes et tous ses militants, quant à sa ferme résolution de présenter des candidats sérieux et loyaux à toutes les échéances électorales, à savoir locales, législatives et présidentielle.
Toutefois, nous voudrions attirer l’attention du gouvernement et de la CENI sur l’impérieuse nécessité de l’adoption d’un code électoral consensuel d’une part, et d’autre part du respect scrupuleux du chronogramme des élections, afin de prévenir tout dérapage, eu égard aux exigences de la Loi fondamentale et de nos dispositions légales et réglementaires. Quoi qu’il en soit, il est crucial pour l’avenir de notre pays, que les élections générales prochaines concourent à ramener la sérénité et la confiance entre les filles et les fils de notre pays, donc à assurer une réconciliation durable entre nigériens, de quelque bord qu’ils soient.
Mesdames et Messieurs ;
Je voudrais à présent aborder la question de la situation sécuritaire préoccupante qui prévaut dans notre pays et dans la sous région. En effet la menace des forces djihadistes terroristes et autres forces obscures, reste encore omniprésente dans nos cités et nos campagnes, malgré les énormes sacrifices consentis par les pouvoirs publics pour garantir la sécurité des biens et des personnes.
Nous devrons rester soudés et vigilants car si cette situation déjà précaire devrait se compliquer et si la tranquillité relative qui règne dans notre pays, malgré un environnement sous régional et régional plein de périls, venait à se détériorer, notre pays serait alors exposé à de graves dangers aux conséquences inimaginables. C’est pourquoi, tout en saluant les efforts et les énormes sacrifices des forces de défense et de sécurité, j’appelle au nom du MNSD Nassara, le gouvernement à plus d’abnégation dans la lutte contre toutes les formes d’insécurité et les citoyens à plus de vigilance pour déjouer toute tentative de perturber l’ordre sécuritaire et social.
Mesdames et Messieurs ;
Mon regard se focalise à présent sur d’autres fléaux de notre temps. La dégradation de l’environnement du fait, il faut l’avouer, des actions ravageuses des êtres humains et du développement industriel, est devenue une préoccupation planétaire. Les modes de production et de consommation des temps modernes ont fini de mettre en danger de mort notre planète du fait d’un réchauffement accéléré. De même, le terrorisme, l’extrémisme religieux et le repli identitaire de plus en plus grand, cause trop de victimes, jusque dans les nations à tradition démocratique établie.
A tous ces risques nouveaux nous devons apporter des réponses adéquates en nous engageant résolument vers la promotion d’actions garantissant une plus grande résilience de nos populations. Dans cette dynamique nous appelons le gouvernement à mettre en place un dispositif efficace, pour faires face aux catastrophes naturelles et autres sinistres de plus en plus fréquents et aux situations humanitaires de plus en plus récurrentes, qui placent nos populations dans des situations d’extrême vulnérabilité.
De même, sur le plan strictement intérieur nous voudrions attirer l’attention du gouvernement sur l’inquiétante dégradation de notre système éducatif. Il faut en effet, que de part les actions futures qui se veulent plus ambitieuses et plus repensées, nous redonnions à notre école ses lettre de noblesse d’antan.
Mesdames et Messieurs, chers congressistes ;
Dans quelques instants vont s’ouvrir successivement le Conseil National et le 9ème Congrès statutaire de notre Parti. Il s’agit là d’évènements scrutés attentivement et attendus avec impatience par les nigériens, car le MNSD-NASSARA est, et démeure , le parti de l’unité nationale. Sachons mériter cette belle réputation en faisant en sorte que nos assises se déroulent dans le calme, la sérénité, la cohésion et dans la paix.

Nous en avons besoin car les échéances électorales qui se profilent à l’horizon commandent à notre parti, le MNSD-NASSARA, qu’il s’y prépare dans les meilleurs conditions. Les élections locales sont attendues très prochainement et 2021 c’est maintenant. Ce 9ème congrès doit donc être mis à profit par les militantes et militants de notre parti pour asseoir les stratégies nécessaires à une mobilisation générale et efficace, dans la perspective des futures élections.

C’est sur ce que je déclare ouverts le Conseil National et le 9ème congrès ordinaire du MNSD-NASSARA.
Vive le Niger !
Vive le MNSD-NASSARA !
Je vous remercie de votre bienveillante attention.

Imprimer E-mail

Politique