Forfaitt-ORANGE-4G

Conférence sur le CERFER : Ouvrir le Centre d’entretien routier aux jeunes du Conseil de l’Entente

L’Union des Jeunes des Etats Membres du Conseil de l’Entente section du Niger a organisé, hier soir à l’auditorium Sani Bako, une conférence placée sous le thème «Rôle, opportunités et conditions d'entrée au Centre Régional de Formation pour l’Entretien Routier ». C’est la ministre déléguée auprès du ministre des Affaires Etrangères, de l’intégration Africaine et des Nigériens à l’Extérieur, chargée de l’intégration Africaine et des Nigériens à l’Extérieur, Mme Lamido Ousseini Salamatou Bala Goga, qui a présidé la cérémonie d’ouverture en présence du ministre de l’Equipement, M. Kadi Abdoulaye.

Dans l’allocution qu’elle a prononcée à cette occasion, la ministre déléguée auprès du ministre des Affaires Etrangère, de l’intégration Africaine et des Nigériens à l’Extérieur a indiqué que l’objectif principal de cette conférence est de partager, avec les scolaires, les formations disponibles, les conditions d'entrée et les opportunités que le CERFER offre aux jeunes de l'espace entente. Car, en tant qu'outil d'intégration, les formations offertes par le Centre doivent être vulgarisées. « Nous sommes, plus que jamais, convaincus que le meilleur moyen de créer des emplois notamment aux jeunes c'est de leur apprendre un métier», a-t-elle dit.

Mme Lamido Ousseini Salamatou Bala Goga a précisé que le Centre Régional de Formation pour Entretien Routier est une des institutions spécialisées du Conseil de l'Entente créée le 18 mai 1970 entre les cinq Etats du Conseil de l'Entente que sont le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d'Ivoire, le Niger et le Togo. « Ce Centre a pour mission d'assurer la formation des agents intervenant dans l'entretien routier » a-t-elle souligné.

Mme Lamido Ousseini Salamatou Bala Goga a indiqué que de nos jours, la formation en entretien, routier offre plus d’opportunités d'emplois compte tenu des nombreux problèmes rencontrés par les services des Travaux Publics pour assurer l'entretien adéquat des réseaux routiers dont la dégradation ne fait que s'accélérer sous l'effet de la croissance du trafic et de la demande en transports routiers.

Dans ce sens a-t-elle dit, le CERFER met l'accent sur la formation en entretien routier et joue un rôle de premier plan grâce à son expérience de plus 40 ans de fonctionnement. La ministre déléguée auprès du ministre des affaires Etrangères, de l’intégration Africaine et des Nigériens à l’Extérieur a enfin félicité l'Union des Jeunes des Etats Membres du Conseil de l'Entente section du Niger qui, par son engagement pour une vision régionale de l'intégration, s'est vue confier la présidence de cette nouvelle structure communautaire.

Selon le président de l’Union des Jeunes des Etats Membres du Conseil de l’Entente section du Niger, M. Oumarou Fouta Garba, c’est sur initiative du bureau régional de l’Union des Jeunes du Conseil de l’Entente, et avec l’appui de la ministre déléguée chargée de l’intégration africaine et des nigériens à l’extérieur que se tient cette séance de travail.

L’objectif, dit-il, est d’imprégner les jeunes nigériens, scolaires en particulier, des opportunités du joyau commun aux pays membres du Conseil qu’est le Centre Régional de Formation pour l’Entretien Routier (CERFER) afin qu’ils s’en approprient. Par ailleurs, l’Union des jeunes du Conseil de l’Entente a mis à profit cette occasion pour décerner un témoignage de satisfaction à la ministre déléguée Mme Lamido Ousseini Salamatou Bala Goga, marraine de l’évènement, en reconnaissance de son soutien à la structure.    

Yacine Hassane (ONEP)

15 mars 2019
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique