Forfaitt-ORANGE-4G

Rencontre entre la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) et le corps diplomatique accrédité au Niger : Des échanges sur le processus électoral au Niger et sur la mission d’enrôlement des Nigériens à l’étranger

Rencontre entre la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) et le corps diplomatique accrédité au Niger : Des échanges sur le processus électoral au Niger et sur la mission d’enrôlement des Nigériens à l’étrangerLa ministre Déléguée auprès du ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l’Intégration Africaine et des Nigériens à l’Extérieurs, Mme Lamido Ousseini Salamatou Bala Goga, chargée de l’Intégration africaine a présidé hier matin dans l’auditorium Sani Bako, une rencontre qui regroupe les membres de la CENI et les Ambassadeurs et représentants des organisations internationales accréditées au Niger. L’objectif visé est de les entretenir sur la démarche de l’institution nigérienne chargée d’organiser les prochaines élections, les missions d'enrôlement des Nigériens vivant à l’étranger.

Dans son intervention, la ministre délégué en charge de l’Intégration africaine a tout d’abord rappelé à l’assistance que, la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) du Niger a été officiellement installée le 3 novembre 2017. Depuis lors, a-t-elle dit, l’institution s'est engagée dans un processus d'élaboration d'un fichier national biométrique. Le processus est depuis le 13 juin 2018, officiellement lancé, sur toute l'étendue du territoire national. Il ya également des audiences foraines qui sont organisées dans le but de délivrer, gratuitement à tous les Nigériens qui n'en disposent pas, les pièces d'état civil en prélude à l'élaboration dudit fichier. Mme Lamido Ousseini Salamatou Bala Goga a ensuite expliqué que, c'est dans ce même cadre que la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) envisage d'étendre ce processus d'enrôlement aux Nigériens vivant à l'extérieur. « C’est pourquoi, nous sollicitons votre assistance tout au long de ce processus électoral», a-t-elle déclaré.

Pour sa part, le président de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), Me. Issaka Sounna, a tenu dans son intervention, à donner d'amples informations sur le déroulement de ce processus d’enrôlement des Nigériens vivant à l'extérieur. Il a en outre rappelé le processus de la mise en place de la CENI et le travail auquel ladite institution s’attèle depuis sa mise en place. Me. Issaka Sounna de préciser que la Commission Électorale Nationale Indépendante est chargée de la bonne exécution des opérations électorales, de leur organisation matérielle, de l’implantation et de la composition des bureaux de vote. Elle est garante de la régularité des opérations de vote et assure le libre exercice des droits des électeurs. Elle est indépendante de tout pouvoir, autorité ou organisation et jouit de l’autonomie de gestion, d’organisation et de fonctionnement.

En tant qu’institution assurant l’information et la sensibilisation des électeurs en vue d’une large participation aux scrutins ainsi que le strict respect des dispositions de la loi électorale, il est question pour la CENI d’aller à l’extérieur dans les jours à venir pour rencontrer les Nigériens. « La CENI et le Gouvernement dépêcheront des missions à l’étranger au niveau des ambassades du Niger pour échanger sur le processus électoral surtout avec l’introduction du fichier biométrique électoral. Ce dernier permettra une organisation des élections paisibles. Les Nigériens de l’extérieur ont la même chance que ceux qui sont au pays », a déclaré Me. Issaka Sounna.

Les ambassadeurs et les représentants des organisations internationales accréditées au Niger se sont montrés attentifs à l'évolution du processus électoral et démocratique dans le pays. Ils ont exprimé à travers cette rencontre leur disponibilité à accompagner le Niger dans l'accomplissement du cycle électoral.

Seini Seydou Zakaria (ONEP)

 13 mars 2019
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique