Préparatifs du Sommet UA Niger 2019 : Les hôteliers et restaurateurs formés au standard international de services

L’Agence UA Niger 2019 a organisé hier, une séance de formation destinée aux hôteliers et restaurateurs, de la capitale. Organisée par le Comité technique Restauration de ladite agence, cette formation a regroupé une centaine de responsables d’hôtels et Restaurants de la place. Ont pris part à la cérémonie de lancement de l’activité, le président dudit Comité et Intendant du Palais Présidentiel M. Maïga Adamou, le Secrétaire général du Ministère du Tourisme et de l’Artisanat, M. Boulou Akanou, celui de l’Agence UA M. Amadou Bondabou, le premier vice-président de l’ANPTH (Association Nationale des professionnels du Tourisme et de l’hôtellerie) M. Lawan Kader, le Directeur général de LANSPEX et plusieurs autres invités.

Dans son mot de lancement de l’activité, le Secrétaire général du Ministère du Tourisme et de l’Artisanat M. Boulou Akanou, s’est d’abord réjoui de la mobilisation faite autour de la formation. «Pour les différents évènements, qu’accueillera le Niger, nous avons besoin de l’implication de tous et surtout d’une organisation spéciale», a-t-il estimé. Selon lui, la restauration, l’hébergement comme le protocole, sont des questions fondamentales pour la réussite de si importants évènements. « En plus de la maîtrise des arts culinaires et hospitaliers de nos divers et nombreux hôtes, nous devons présenter et faire prévaloir nos propres arts culinaires et notre légendaire hospitalité. Les normes culinaires et hospitalières doivent être rigoureusement respectées pour un bon séjour de nos hôtes au Niger », a indiqué M. Akanou. C’est pour toutes ces raisons que l’Agence UA a établi des critères rigoureux, dans le cadre du choix des prestataires de services. Le SG du Ministère du Tourisme et de l’Artisanat a invité les participants à suivre attentivement la formation, les conseils et les décisions qui seront prises lors de cette rencontre.

Pour le 1er vice- président de l’ANPTH, le Sommet UA Niger 2019, que notre pays compte accueillir en juillet prochain, est un évènement important pour le Niger et notamment pour le secteur du tourisme, qui regroupe aussi l’hôtellerie et la restauration. A l’instar d’autres comités mis en place par l’Agence UA Niger 2019, un comité technique Restauration a vu le jour. Ce dernier s’active, depuis deux mois, pour mettre en œuvre le cahier en charges, à lui confié. « Ce comité a, lui aussi, mis en place plusieurs sous-comités ainsi qu’un plan d’action et des critères de sélections de prestataires de services notamment dans les domaines hôtelier et restauration. Au cours de cette séance nous allons vous décliner, non seulement les différents critères ayant permis cette sélection mais aussi les attentes de l’Agence UA, par rapport aux différentes prestations de services que vous aurez à offrir aux nombreux hôtes qu’accueillera notre pays. En retour vous allez aussi nous décliner vos attentes, vos capacités, vos besoins, pour le respect de notre agenda, en particulier mais surtout pour la réussite de ce grand évènement, qui va rassembler des milliers de personnes à Niamey », a précisé M. Kader. « Il nous faut donc mutualiser l’ensemble de compétences en présence pour relever ce grand défi. Nous devons nous mobiliser et travailler ensemble pour que l’hébergement, la restauration notamment soit à la hauteur de l’évènement », a-t-il suggéré.

Quant au président du Comité M. Maïga Adamou, il a indiqué que la présente réunion n’est qu’un début à une série de rencontres, qu’entend organiser le comité, pour une meilleure réussite de cette rencontre continentale. « En confiant l’organisation de cet évènement au Niger, l’UA a aussi donné ses exigences que nous sommes tenus de respecter. C’est pour cela que des critères rigoureux ont été retenus et appliqués pour vous inviter aujourd’hui. En plus de la portée diplomatique, cet évènement va assurément relancer le tourisme dans notre pays. D’où la nécessité d’établir un pacte morale entre les différents acteurs, pour la réussite de l’évènement », a souhaité M. Maïga. Cette formation des hôteliers et restaurateurs, vient à la suite de celles dispensées, par l’Agence UA, aux agents de protocole, ceux de la santé. D’autres formations suivront notamment à l’endroit des médias et des autres partenaires de l’organisation de la Conférence de l’UA au Niger.

Mahamadou Diallo (ONEP)

7 mars 2018
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique