Niamey : Première session ordinaire du Conseil de la Délégation Spéciale de la Ville pour l’année 2019

Niamey : Première session ordinaire du Conseil de la Délégation Spéciale de la Ville pour l’année 2019Le président de la Délégation spéciale de la Ville de Niamey, M. Mamoudou Mouctar a procédé le 5 mars dernier à l’hôtel de ville de Niamey, à l’ouverture de la première session ordinaire du Conseil de la Délégation Spéciale de la ville de Niamey pour l’année 2019.

L’ordre du jour de cette session porte sur l’examen de l’exécution du Budget 2018 au mois de novembre 2018 ; l’examen et l’adoption du projet de budget 2019 ; des communications du Président de la délégation Spéciale. A l’ouverture des travaux, le président de la Délégation spéciale de la Ville de Niamey a expliqué que le retard accusé pour l’adoption du Budget est dû aux concertations et à la prise en compte des programmes des autres acteurs de la ville de Niamey. Selon M. Mamoudou Mouctar, le choix de travailler avec ces acteurs vise à prendre en compte autant que possible les préoccupations de la Ville de Niamey et surtout celles des plus hautes autorités avec l’organisation du 33ème Sommet des Chefs d’Etat de gouvernement de l’Union Africaine qui se tiendra en juillet 2019. « Notre capitale n’a jamais connue une telle volonté politique de ce niveau. Aujourd’hui avec le sommet de l’UA, nous avons énormément d’urgences à gérer et que nous pouvons prendre en compte suffisamment dans ledit budget » a-t-il dit.

«Nous devons répondre à ce défi et vous conviendrez avec moi, qu’abriter un tel évènement n’est pas chose fortuite car cela relève de la reconnaissance et de la confiance faite à l’endroit du Chef de l’Etat et au gouvernement à travers eux l’ensemble de la population Nigérienne » a déclaré M. Mamoudou Mouctar. Aussi, il a souligné que relever un tel défi, voudrait dire la recherche des moyens conséquents pour y faire face afin de donner une bonne image de notre capitale. «Ces moyens, nous les trouverons à travers l’examen et l’adoption du projet de budget porté à votre attention et que j’ai l’honneur de vous présenter aujourd’hui et qui a pris en compte toutes les réalisations nécessaires à l’accomplissement de notre projet partagé : «faire de Niamey, une capitale Nyala, propre et accueillante » a-t-il précisé.

Mamoudou Moctar a précisé que le projet de budget 2019 de la Ville de Niamey s’équilibre en recettes et en dépenses à 30.803.447.516 FCFA pourle budget ordinaire et 48.320.070.085 FCFA pour le budget d’investissement. Tout en se focalisant sur des grands projets urbains, le budget a aussi innové, en offrant une place de choix aux jeunes à travers la création d’un fonds d’appui à l’entreprenariat des jeunes, qui permettra d’accompagner cette frange sensible de la population dans la création d’entreprises et l’autonomisation des femmes.

Yacine Hassane/Rahama Siradja (Stagiaire)

7 mars 2018
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique