Forfaitt-ORANGE-4G

lNILSAT : L’Egypte au cœur des Technologies de l’Information et de la Communication

L’une des plus grandes entreprise de satellite au Moyen-Orient et en Afrique, NILSAT, a été créée en Egypte en 1996. Ce service est l’un des premiers opérateurs à travailler avec des vidéos digitales et des vidéos Broadcasting et   en de haute définition dans la région. Il a commencé ses travaux avec deux satellites dont le premier a été lancé en 1998 et le second en 2000 et un troisième en 2010 avec une durée de vie approximative de 15 ans.

Actuellement les deux satellites hors usage du NILSAT sont casés dans une sorte de garage dans l’Espace pour éviter d’éventuelle collision ou choc avec l’actuel, lancé en 2010. NILSALT est une station qui a pour rôle la diffusion des chaines télévisions et radios notamment dans la zone du Proche et Moyen Orient, le Maghreb et certains pays de l’Afrique de l’Est et de l’Ouest. En outre, cette station essaie d’élargir sa couverture dans d’autres pays de l’Afrique. Mieux, selon les responsables de cette station, elle est prête à offrir ses services à la demande de n’importe quel pays de l’Afrique car son objectif, c’est de servir aussi tous les médias d’Afrique. Ces services ont trait avec les nouvelles, services internet, l’éducation à travers la TV, information de multimédia, le divertissement mais aussi le partage des expériences avec les collègues d’Afrique. Elle offre plus de 70 000 chaines de TV et radios dont 73% sont gratuites. Ce qui fait de cette station, l’une des stations qui offrent le plus des chaines gratuites dans le monde. NILSAT contrôle son satellite située à 36 000 km de la terre grâce aux concours de ses ingénieurs et techniciens. Cette société, faut-il le rappeler, est une société d’investissement regroupant entre autres des sociétés privées, le Gouvernement Egyptien et la Radio Télévision Egyptienne. Relativement aux conséquences des trafics des satellites dans l’Espace, le Directeur de l’Espace et de Formation, Dr Mohamed Ahmed Zayan, a remarqué que notre Espace est actuellement surchargé des satellites. Malgré les éventuels problèmes que cela peut engendrer, l’ONU reconnait à tous ses pays membres le droit de disposer d’un espace pour lancer son satellite en fonction de son besoin qu’il soit sécuritaire, de communication ou de recherche. Pour le moment, poursuit-il, la question reste entière, donc une préoccupation mondiale. D’après lui, « le choc entre les satellites a de conséquences difficilement gérables en témoigne le dernier choc entre celui de la RUSSIE et les USA ». Notons qu’un tel investissement de souveraineté est un sacrifice qui n’est pas à la portée de n’importe quel pays car nécessitant plusieurs centaines de millions en dollars d’investissements.

Mamane Abdoulaye, envoyé spécial(onep)

06 mars 2018
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique