A Présidence de la République : Le Chef de l’Etat s’entretient avec le DG de l’UNOPS

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SE. Issoufou Mahamadou, a reçu, hier dans l’après-midi, le Directeur Régional pour l’Afrique du Bureau des Nation-Unies pour les Services d’Appui aux Projets (UNOPS), M. Honoré Dainhi. «Nous sommes venus en mission au Niger, pour prendre contact avec nos équipes, pour voir comment les choses avancent. Comme c’est un projet important pour le Président de la République, j’ai trouvé nécessaire de venir faire le point avec lui, lui dire où on en est exactement et l’assurer que l’UNOPS continuera à déployer toute son énergie pour que le Projet atteigne ses objectifs, dans le délai requis et la qualité nécessaire » a indiqué M. Dainhi à sa sortie d’audience. Par ailleurs, «Nous avons noté le programme ambitieux, que le Président de la République a, notamment par rapport au Programme de la Renaissance du Niger. On a identifié certains aspects de ce programme, dans lesquels l’UNOPS pourrait jouer un rôle dans l’avenir, en particulier, dans le volet agricole avec l’Initiative 3N, et on voulait explorer les pistes de collaboration » a ajouté le DG de l’UNOPS. M. Dainhi s’est dit ravi de constater que le Chef de l’Etat a été positif par rapport à cette possibilité. Le DG de l’UNOPS a déclaré que les discussions doivent continuer, notamment avec les différents ministères techniques. « Sans tomber dans l’autosatisfaction, je dois dire que les équipes font un excellent travail. Je suis conforté d’entendre ce feedback positif de la part de la contrepartie nationale, notamment à travers les paroles, très positives, que le Directeur Général de MCA a prononcées lors d’une séance de travail, que nous avons eue avec lui, cet après-midi même», s’est-il réjoui. M. Dainhi d’estimer que les choses se passent très bien, et de promettre de tout faire ‘‘pour qu’elles restent sur les bons rails’’. Rappelons que L’UNOPS intervient, en appui-conseil, auprès du MCA (Millenium Challenge Account), en particulier, à travers deux composantes : la composante route et la composante irrigation.

Mahamadou Diallo(onep)

28 février 2018
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique