A la Primature : SEM. Brigi Rafini rencontre les ministres en charge de l’Environnement et les PTF ayant pris part à la Table ronde sur le climat

Le Premier ministre, Chef du gouvernement S.E Brigi Rafini, a accordé, hier après-midi, une audience à une délégation composée des ministres des pays membres de la Commission climat pour le Sahel et des partenaires techniques et financiers, ayant participé au Sommet sur le climat, qu’a accueilli le Niger du 25 au 26 février. La Délégation est venue présenter les conclusions de la Table ronde sur le financement du Programme d’investissement Climat au Sahel ainsi que les montants annoncés, par les PTF, dans le cadre de la lutte contre les effets néfastes du changement climatique.

Au sortir de cette audience, le ministre mauritanien de l’Environnement et du Développement durable, M. Amédi Camara a, au nom de ses collègues, remercié les autorités et le peuple nigériens, pour l’accueil et l’attention dont ils ont fait l’objet depuis leur arrivée à Niamey. «Nous remercions et félicitons aussi le Président de la République du Niger SEM Issoufou Mahamadou, le Premier ministre S.E Brigi Rafini et notre confrère, M. Almoustapha Garba, pour la réussite de cette importante rencontre sur le climat et aussi pour les résultats combien positifs obtenus à Naimey », a précisé M. Camara. ‘‘Cette audience a été, pour nous, l’occasion pour présenter les résultats de nos travaux sur la table ronde. Dans l’ensemble SE. Brigi Rafini était très satisfait et nous aussi de même. Il nous a donné un certain nombre d’instructions, comme quoi nos pays doivent travailler, surtout au niveau de nos départements ministériels. Nous devons tout mettre en œuvre, pour que les financements annoncés soient captés et que nous puissons les utiliser de façon rationnelle et transparente et dans le cadre de la bonne gouvernance », a ajouté le ministre mauritanien.

Quant au Représentant-Résident de la BAD au Niger, M. Nouridine Kane Dia, il a indiqué que la BAD a, au nom de la communauté des PTF, présenté, point par point, tout ce que les PTF ont pu faire comme annonces, lors de la Table ronde sur le financement du Programme d’investissement Climat au Sahel. «Nous sommes venus pour donner l’appréciation des PTF par rapport à la Table ronde, qui s’est tenue, sous le leadership du Niger. Je dois reconnaître que nous avons eu une Table ronde réussie, en témoigne, les montants mobilisés qui se chiffrent à 3,4 milliards de dollars, contre des besoins initiaux de 1,3 milliards de dollars. Ce qui traduit la confiance et l’engagement des partenaires techniques et financiers, à ce plan d’investissement climatique dont nous apprécions la qualité », a déclaré M. Dia.

Ce qui, selon le Représentant résident de la BAD traduit aussi la confiance des PTF, qui accompagnent les pays du Sahel, ainsi que la confiance qu’ils placent dans les gouvernements de ces pays. « Nous PTF, sommes fiers d’avoir des partenaires de choix et résolument engagés dans la lutte contre les effets néfastes du changement climatique et des gouvernements responsables qui sont aussi résolument engagés à faire du Sahel un espace résilient », a-t-il ajouté. « Nous pensons que cet engagement, ce leadership est éloquemment traduit pas SE. Issoufou Mahamadou, Président de la République du Niger, placé à la tête de la commission du climat pour la région du Sahel. Nous communauté des PTF, nous partons de Niamey très satisfait des résultats de la Table ronde. Certes une étape décisive vient d’être franchie. Nous avons convenu que le plus dur reste à faire. Il s’agit de concrétiser toutes ces annonces faites, de les rendre réelles et effectives. Vu l’abnégation dont a fait preuve le Niger, nous partenaires, n’avions aucun doute, que ce défi sera relevé», a estimé le responsable de la BAD.

Mahamadou Diallo(onep)

27 février 2019 
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique