Lancement de la Journée du Conseil National de la Recherche Agronomique du Niger : Le Premier ministre exprime sa satisfaction devant l’espoir que suscitent les résultats des recherches

Journee du Conseil National de la Recherche Agronomique du NigerUne importante cérémonie consacrée au lancement de la Journée du Conseil National de la Recherche Agronomique du Niger, s’est déroulée, hier matin au Palais des Congrès de Niamey, sous le haut patronage du Premier ministre, Chef du gouvernement, SEM. Brigi Rafini. On y notait la présence des présidents des institutions, des membres du gouvernement et ceux du Corps diplomatique, ainsi que d’une immense foule d’invités.

Cette activité organisée par le Conseil National de la Recherche Agronomique, en partenariat avec le Programme de Productivité Agricole en Afrique de l’Ouest (PPAAO), a permis de mettre en exergue les résultats des différentes recherches agronomiques effectuées par les chercheurs nigériens, dont les produits ont été exposés à cette occasion. A l’ouverture des travaux, un message du Premier ministre a été lu par le Ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture et de l’Elevage, M. Albadé Abouba. Peu après l’ouverture de la journée, le Premier ministre, SEM. Brigi Rafini, s’est joint aux participants pour une visite des différents stands d’exposition des produits agricoles. Livrant ses impressions à l’issue de cette visite, le Premier ministre Brigi Rafini, a indiqué qu’il sort de cette visite avec un sentiment de grande satisfaction devant l’espoir que suscitent en nous les efforts qui sont en train d’être déployés par les différentes structures de recherche qu’il vient de visiter. « Ma foi, on peut dire que notre système de recherche agronomique est véritablement sur des bons rails ; il suffit que tous les Nigériens y croient. L’Etat a déjà pris la ferme résolution de lui accorder une réelle priorité, parce que nous sommes persuadés que notre sécurité alimentaire passe par un système de recherche agronomique bien assis, bien performant. Et vraiment là, avec les chercheurs que j’ai vus, avec les produits qui sont en expérimentation ou qui sont déjà vulgarisés, nous sommes sur une très bonne voie, et nous sommes à deux doigts de réaliser cet objectif de faire nourrir les Nigériens par les Nigériens. C’est un sentiment de satisfaction qui m’anime au sortir de cette exposition très riche», a souligné le Chef du gouvernement, SEM. Brigi Rafini.
Lire ci-dessous l’intégralité du message du Premier ministre

Assane Soumana(onep)

«Je réaffirme ici, à nouveau, l'engagement du Gouvernement à transformer notre agriculture, à la rendre compétitive grâce à une recherche performante», déclare le Premier ministre

« Mesdames et Messieurs ;

J'ai l'honneur et le privilège de vous délivrer ci-après le message que me charge de vous adresser Son Excellence Monsieur Brigi RAFINI, Premier Ministre, Chef du Gouvernement, à l'occasion du lancement de la Journée du Conseil National de la Recherche Agronomique.

Je cite :

«Pour la première fois, le Conseil National de la recherche Agronomique du Niger (CNRA) s'ouvre au grand public, à travers l'organisation de la présente Journée destinée à se faire connaître, et à faire connaître ses activités et ses produits. De façon plus large, l'objectif de la Journée du CNRA est de présenter au grand public les résultats de la recherche en général, et surtout de la recherche agronomique en particulier, générés par les laboratoires universitaires, les Centres d'Etudes et de Recherches Agricoles, les Champs Ecoles paysans, etc.La Journée du CNRA intervient par bonheur, à la veille de deux autres événements majeurs qui intéressent le monde rural, à savoir le Salon de l'Agriculture, de l'Hydraulique, de l'Environnement et de l'Elevage (SAHEL NIGER) et le Festival International du Mil dénommé FESTIMIL.

Mesdames et Messieurs ;

Aucun progrès significatif n'est possible, dans le domaine de la recherche agronomique, sans une étroite collaboration entre les différentes institutions de recherche.C'est conscient de cet impératif que le Gouvernement a créé le Conseil National de la Recherche Agronomique du Niger (CNRA) et adopté récemment la Stratégie de Recherche-Formation-Innovation pour l'Agriculture sur les Moyen et Long termes au Niger ainsi que son plan d'Actions. Ces instruments ont pour mission essentielle d'assister le Gouvernement dans l'élaboration, la mise en œuvre et le suivi de la politique nationale de recherche agronomique.

Le Conseil National de la Recherche Agronomique, jetiens à le souligner, devra être cet Instrument novateur de dynamisation de la recherche agronomique telle que nous la voulons aujourd'hui pour notre Pays.C'est pourquoi, en ma qualité de Président du CNRA, je veillerai personnellement, à ce qu'une attention toute particulière soit accordée à cette institution, à travers la mise à disposition de moyens humains, matériels et financiers conséquents et en parfaite adéquation avec son caractère stratégique, tel que décliné par le Programme de la Renaissance de Son Excellence Monsieur le Président de 1 République Chef de l'Etat.

De même, j'ai instruit les différents Départements Ministériels concernés par la recherche agronomique, de travailler en synergie et de veiller à ce que la recherche agronomique soit véritablement au cœur de la mise en œuvre de la Stratégie de Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle et du Développement Agricole Durables, c'est-à-dire l'Initiative 3N (Les Nigériens Nourrissent les Nigériens).Enfin, je veillerai à ce que le Secrétariat Permanent du CNRA joue pleinement son rôle, autour des objectifs ci-après :

  • appuyer la mise en place et le fonctionnement des cadres de concertation avec l'ensemble des partenaires de la recherche agronomique à savoir les utilisateurs, les bailleurs de fonds et les partenaires scientifiques ;
  • assurer la promotion et le renforcement des relationsinstitutionnelles et de coopération entre les Instituts de Recherche Agronomique sur les plans national, sous-régional, régional et international ;
  • coordonner l'action des structures nationales derecherche agronomique ou internationales installées au Niger et veiller au respect par celles-ci de la politique nationale de recherche agronomique ainsi que des planset programmes qui en découlent ;.
  • mobiliser les fonds nécessaires à la recherche agronomique en menant un plaidoyer auprès de l'Etat et des bailleurs des fonds.

Mesdames et Messieurs ;

La recherche agronomique avance au Niger. Je dirais même qu'elle avance bien. Grâce aux technologies et innovations de la recherche, les producteurs ont accru les rendements et les productions agro-sylvo-pastorales et halieutiques avec de moins en moins d'espace et une parfaite maîtrise des nouvelles techniques de maitrise- d'eau.

Un des défis a été relevé, en adaptant les résultats de la recherche aux besoins des producteurs.

J'encourage vivement cette collaboration de proximité entre chercheurset producteurs, gage d'une production qualitative et quantitative nécessaire à l'atteinte de l'objectif « Faim Zérod'ici 2021».

Comme je l'ai indiqué dans la Déclaration de Politique Générale, la modernisation de l'économie passe également par la consolidation et le développement de la stratégie de sécurité alimentaire et nutritionnelle et de développement durable.En effet, l'ambition du Président de la République, Chef de l'Etat, Son Excellence ISSOUFOU MAHAMADOU, comme vous le savez déjà, est de garantir la « Faim Zéro» à travers la mise en œuvre des stratégies novatrices dans les domaines de l'Agriculture, de l'Elevage, de l'Environnement et de la gestion des crises alimentaires et nutritionnelles mais aussi pour que «sécheresse ne soit plus synonyme de famine au Niger».

Grâce à la mise en œuvre de l'Initiative 3N, le Produit Intérieur Brut agricole a connu une croissance moyenne annuelle de 9% sur la 'période 2011-2015.C'est dans la même dynamique que le Niger a pu accélérer l'atteinte des Objectifs du Millénaire notamment les OMD 1 et 7, et des objectifs de réduction de 50% du nombre des Nigériens en insécurité alimentaire avant terme, en 2012.Ces performances ont valu à notre Pays une reconnaissance et des distinctions de la Communauté Internationale.

Mesdames et Messieurs ;

L'objectif du Gouvernement est d'engager une transformation globale dans la pratique de la recherche agricole, de développer des partenariats solides entre ceux qui disposent des connaissances, et ceux qui en ont besoin.C'est donc à juste titre que le Gouvernement a fait de la recherche agronomique un impératif stratégique mais aussi un des piliers de la mise en œuvre de l'Initiative 3N. Elle l'est d'autant plus pour notre pays où l'agriculture et l'élevage constituent les moteurs du développement économique et social.C'est pourquoi, je voudrais souligner ici, avec force, tout l'intérêt que mon Gouvernement accorde à la recherche agronomique comme vecteur de la sécurité alimentaire et nutritionnelle de notre pays.

Mesdames et Messieurs ;

Je réaffirme ici, à nouveau, l'engagement du Gouvernement à transformer notre agriculture, à la rendre compétitive grâce à une recherche performante et par le développement d'une culture du partenariat, de l'excellence, de l'émulation, de l'évaluation et de la gestion axée sur les résultats.

Je formule le vœu que chacun de vous prenne toute la mesure de la détermination du Gouvernement à impulser un élan décisif à la recherche agronomique conformément aux ambitions du Président de la République, de faire de notre agriculture une agriculture compétitive à même d'assurer la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations.C'est sur cet appel que je déclare lancée «la Journée du Conseil National de la Recherche Agronomique du Niger ». Fin de citation

Je vous remercie de votre aimable attention.

Onep

19 février 2019 
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique