Forfaitt-ORANGE-4G

Diffa : Session budgétaire du Conseil régional

La 2ème session ordinaire du Conseil régional dite session budgétaire s’est ouverte le Lundi dernier dans la salle de réunion du Conseil régional sous la présidence de son 1er Vice-président. La cérémonie d’ouverture s’est déroulée en présence des députés nationaux au titre de la région, du Secrétaire général du Gouvernorat, du préfet de Diffa, du représentant des partenaires techniques et financiers, des conseillers régionaux, du Chef de canton de la Koumadougou et de plusieurs invités. Le budget 2019 est arrêté à 1.033.441.131 francs CFA.

A l’ouverture des travaux, il a été procédé à l’appel nominatif des conseillers par le Secrétaire général du Conseil Régional, Mr Hamadou Hamadou, cela en vue de vérifier le quorum. Après vérification, le quorum a été suffisamment atteint, ce qui légalise la tenue de la présente session. Procédant à l’ouverture de la session, le 1er Vice-président du Conseil régional a tout d’abord salué la forte mobilisation des invités avant les remercier pour leur présence. Ce qui, estime-t-il, dénote de leur engagement à accompagner le Conseil régional dans sa mission de développement de la région. Aussi, M. Boukar Gaptia a rappelé que le vote d’un budget est l’acte politique majeur pour toute collectivité territoriale. « C’est le moment de donner vie à des engagements forts, clairs, précis, audacieux que nous portons collectivement » a-t-il précisé.

Gaptia de souligner que depuis 2011, la région de Diffa vit une situation d’insécurité, « une situation efficacement gérée grâce au courage de notre vaillante population et surtout par la farouche détermination des autorités de la 7ème République ». Le 1er Vice président du Conseil régional a, par la même occasion, rendu un vibrant hommage à l’ensemble des éléments des forces de défense et de sécurité pour le travail remarquable qu’ils accomplissent dans le cadre de leur mission de protection et de défense du territoire, des population et leurs biens.

S’agissant du projet du budget 2019, a-t-il poursuivi, il dépend principalement des Fonds d’Appui à la Décentralisation (FAD), du Fonds de Péréquation (FP), des redevances pétrolières concédées à la région de Diffa, des impôts rétrocédés par l’Etat aux collectivités territoriales et des concours financiers des partenaires et des taxes propres de la région. Le budget de la région au titre de l’exercice 2019 s’équilibre en recettes et en dépenses à la somme de : un milliard trente trois millions quatre cent quarante un mille cent trente un franc (1.033.441.131) FCFA.

Le 1er Vice président du Conseil régional a tenu à souligner les réalisations effectuées en 2018 malgré le contexte sécuritaire de la région. Il s’agit selon M. Boukar Gaptia de la conduite de la mobilisation sociale et de l’organisation du FECA MANGA 1ère Edition ; les négociations relatives à la coopération décentralisée avec certaines régions d’Afrique et d’Europe ; l’évaluation de la mise en œuvre du Plan de développement régional (PDR) et son adoption au nexus humanitaire développement ; l’organisation de la session thématique pour la prise en main des compétences transférées et la recherche d’un pacte social pour l’Education ; la mobilisation des partenaires autour des objectifs du Conseil régional ; la tenue de la bourse des projets et du financement du Plan de développement régional à l’issue de laquelle plus de 1.200 projets ont enregistrés et des promesses de financements importants annoncés.

Mato Adamou ONEP – Diffa

19 février 2019 
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique