Assemblée Parlementaire de la Francophonie (APF) : Les fonctionnaires des Assemblées nationales du Benin, du Niger et du Mali à l’école de l’administration et organisation du travail parlementaire

Le 2ème vice-président de l’Assemblée nationale, M. Mahamane Elhadj Ali Liman, a présidé hier l’ouverture d’une session de formation organisée par l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie (APF) et l’Université Senghor sur l’administration et l’organisation du travail parlementaire. Durant six (6) jours, la quarantaine de fonctionnaires des Assemblées nationales, venus du Niger, du Benin et du Mali poursuivront un cycle de 33 heures de formation qui débouche sur l’attribution d’un diplôme universitaire. La cérémonie d’ouverture s’est déroulée en présence des députés nationaux, du ministre chargé des Relations avec les Institutions, du Secrétaire général de l’Assemblée nationale, Moussa Salé et de plusieurs invités.

Cette 10ème formation diplômante s’inscrit dans le cadre des actions de coopération de l’AFP et l’Université Senghor avec les parlements francophones. Elle permettra de renforcer les compétences des fonctionnaires parlementaires dans les principaux métiers d’Assemblée et de partager les expériences respectives de conduite d’un parlement. Selon M. Phillippe Pejo, fonctionnaire du Sénat de la

République Française, représentant M. Jacques Krabal, Secrétaire général de l’APF (député de France), leur institution s’est engagée collectivement dans une nouvelle dynamique pour répondre concrètement aux enjeux, défis et opportunités qu’offre ce monde en mutation. «L’APF restera un espace de partage où circulent les expériences et bonnes pratiques. Mais il faut aller plus loin et nous recentrer sur notre cœur de métier parlementaire qui consiste à proposer et à voter les lois. Cette session de formation est, en quelque sorte, le prolongement et l’approfondissement de cette dynamique parlementaire amorcée au sein des institutions de la Francophonie », a déclaré, M. Philippe Pejo livrant le message de M. Jacques Krabal.

Durant les six jours, les participants suivront des exposés sur les thèmes, tels que, les régimes politiques francophones comparés : régimes parlementaires, présidentiels ; les fonctions parlementaires : production législative et contrôle de l’exécutif. Il y a également le contrôle de constitutionalité des lois : les grandes tendances ; les statuts et carrières des fonctionnaires parlementaires ; la rédaction de documents, notes, rapports, synthèses. Les participants seront aussi formés sur la préparation et le déroulement de la séance plénière ; la déontologie du travail parlementaire ; le travail des commissions ; les relations extérieures du parlement etc.

Dans son allocution d’ouverture des travaux, le 2ème Vice président de l’Assemblée nationale M. Mahamane Elhadj Ali Liman s’est félicité de la diversité des thématiques aussi importantes les unes que les autres. « Je ne peux que vous engager instamment à être aussi studieux qu’assidus au cours », a-t-il appelé. Il a enfin déclaré qu’au regard du profil des quatre conférenciers qui assurent cette formation, il ne doute point que les objectifs académiques fixés seront pleinement atteints.

Seini Seydou Zakaria(onep)

18 février 2019 
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique