La Première Dame, Hadjia Aissatou Issoufou parraine une cérémonie de remise de don de médicaments et moustiquaires au Ministère de la Santé Publique : Des lots de produits antipaludéens d’une valeur de 2,5 milliards de Francs CFA offerts par les Etats-Uni

Hadjia-Aissatou-Issoufou-01.jpgSous le haut parrainage de la Première Dame, Hadjia Aissatou Issoufou, marraine de la lutte contre le paludisme au Niger, le ministre de la Santé Publique, Dr Idi Illiassou Maïnassara, a réceptionné hier dans l’après-midi à l’entrepôt de l’ONPPC, situé au quartier Niamey 2000 sur la route de Fillingué des mains de la sous-secrétaire adjointe aux affaires africaines des Etats-Unis d’Amérique, Mme Whitney Baird, des produits pharmaceutiques antipaludéens de 674 tonnes d'une valeur estimée à 3 504 231 dollars US, soit 2,5 milliards de Francs CFA.

Ce don qui va sûrement renforcer la qualité de prise en charge des cas de paludisme à tous les niveaux de la pyramide sanitaire rentre dans le cadre de la campagne "Zéro Palu! Je m'engage (Zéro Paludisme! Ça commence avec moi)" pour éradiquer le paludisme du Niger, l'Initiative du Président des États-Unis contre le Paludisme. La cérémonie de remise s’est déroulée en présence de l’ambassadeur d’Amérique au Niger, de la coordinatrice du Programme National de lutte contre le Paludisme, des représentants de Partenaires Techniques et Financiers du staff technique du ministre de la Santé et de plusieurs invités.

Le don est composé de 427 410 doses antipaludiques pour les enfants de moins de cinq (5) ans, 339 870 doses antipaludiques pour les enfants de 5 à 9 ans, 127 020 doses antipaludiques pour les adolescents de 10 à 14 ans,   2 183 000 tests de diagnostic rapide du paludisme, 700 000 traitements contre le paludisme grave chez les femmes enceintes et allaitantes, 155 400 doses de traitement contre le paludisme grave chez les nourrissons, 1 365 000 doses antipaludiques pour adultes et de 990 600 moustiquaires. En réceptionnant le don, le ministre de la Santé Publique a indiqué que cette cérémonie intervient au moment où le pays fait encore face aux nombreux défis de santé en général et surtout à la persistance des cas élevés de paludisme dans les tranches d'âges les plus vulnérables de notre population ; à savoir les enfants de moins de 5 ans et les femmes enceintes. « Je me réjouis de constater que dans le domaine de la santé, la coopération entre nos deux pays se porte bien et ne fait que s'intensifier. Le Niger apprécie hautement les efforts consentis par les Etats Unis dans le cadre de l'amélioration de la santé de nos populations à travers l'initiative PMI signée le 20 février 2018 entre nos deux Gouvernements », a-t-il déclaré

Dr Idi Illiassou Maïnassara se dit convaincu que les efforts conjugués de l'Etat et des pays amis comme les Etats Unis, contribueront de manière significative à améliorer la santé des nigériens. « Ce geste cadre donc parfaitement avec les objectifs du Gouvernement de la 7ème République qui privilégie les interventions visant l'amélioration de la santé de la population en général et celle des couches sociales les plus vulnérables en particulier. Par cet acte important notre Plan de Développement Sanitaire à travers l'objectif de la réduction de la mortalité maternelle et néonatale se trouve ainsi conforté », a-t-il exprimé.

Il a par ailleurs dit que, l'un des défis auquel son département ministériel travaille avec détermination est l'amélioration de la chaîne d'approvisionnement. Il a invité l'ensemble des partenaires à s'inscrire dans la mise en place de la chaîne unique d'approvisionnement avant d’assurer que, les médicaments feront l'objet d'une utilisation rationnelle et efficiente par leurs services compétents.

En remettant le don, la Sous-secrétaire Adjointe aux Affaires Africaines, Mme Whitney Baird a dit que, cette cérémonie témoigne la détermination du gouvernement américain dans le cadre de l'Initiative du Président des États-Unis contre le Paludisme (PMI), à établir un partenariat avec le Niger pour éliminer cette maladie mortelle. Selon elle, la prévention et la lutte contre le paludisme constituent un objectif majeur de la politique d'aide étrangère des États-Unis. «Elle fait partie de nos stratégies pour la Sécurité Nationale et les Stratégies pour l'Afrique, puisqu'une population en bonne santé est essentielle pour une économique saine et au développement. L'objectif de PMI est de réduire de cinquante pour cent (50%) la mortalité liée au paludisme par le développement rapide de mesures sûres et très efficaces de prévention et de traitement du paludisme », a-t-elle déclaré.

Elle devait ensuite expliquer que, le programme PMI fournit également une assistance technique au Gouvernement du Niger, par l'intermédiaire de ses partenaires de mise en œuvre, en particulier le Programme National de Lutte contre le Paludisme (PNLP). Selon, sous la direction de l'Agence des Etats-Unis pour le Développement International (USAID) et la mise en œuvre conjointe par les Centres de Contrôle et de Prévention des Maladies, l'équipe PMI Niger travaille en étroite collaboration avec le Programme National de Lutte contre le Paludisme (PNLP) pour gérer et surveiller la mise en œuvre du programme de leurs partenaires. « Ce don de produits antipaludiques qui provient du peuple américain au profit du peuple nigérien renforce non seulement le partenariat entre les peuples américain et nigérien mais aussi à contribuer à la campagne « Le Niger se Lève », de l’Ambassade a conclu Mme Whitney Baird.

Après la visite de l’entrepôt, la Première Dame, Hadjia Aissatou Issoufou, marraine de lutte contre le paludisme au Niger a déclaré que ce don des produits va beaucoup contribuer à combattre efficacement le paludisme avec un grand soulagement.

Seini Seydou Zakaria(onep)

15 février 2019 
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique