Forfaitt-ORANGE-4G

Cérémonie d’ouverture de la première Session ordinaire du Conseil Economique, Social et Culturel (CESOC) au titre de l’année 2019 : Plusieurs thématiques au menu des débats dont le changement climatique, la sécurité alimentaire et les défis de la démograp

Les travaux de la première Session ordinaire du Conseil Economique, Social et Culturel (CESOC) au titre de l’année 2019 ont débuté hier au Palais des congrès de Niamey. Au cours de cette session, les conseillers discuteront des thèmes portant sur le changement climatique, la sécurité alimentaire, les défis de la démographie, l’introduction de l’éducation sexuelle dans l’enseignement secondaire, les technologies de l’information et de la communication, etc. La cérémonie d’ouverture a été présidée par M. Saley Saidou, président du CESOC, en présence des présidents des institutions de la République, du ministre chargé des Relations avec les institutions, des députés nationaux, des représentants des missions diplomatiques et ceux des organisations internationales, et plusieurs autres invités.

A l’ouverture des travaux, le président du CESOC, a tout d’abord rendu un hommage aux vaillantes forces de défense et de sécurité nigériennes qui consentent, jour et nuit, d'énormes sacrifices face à un ennemi sans foi ni loi, pour préserver l'intégrité territoriale du pays et la paix dans nos foyers. M. Saley Saidou leur a exprimé ses sentiments profonds de solidarité et de reconnaissance et leur a souhaité une année pleine de succès dans l'accomplissement de leur mission. Il a également adressé ses condoléances émues aux familles endeuillées des soldats tombés sur le champ d'honneur et souhaité un prompt rétablissement aux blessés. « Dans cette guerre à visages multiples qui nous est imposée depuis quelques années, le sang du peuple nigérien a certes beaucoup coulé, mais le Niger ne vacillera pas. Le peuple nigérien si fier et si pacifique, reste uni derrière le Président de la République, Chef de l'Etat, SE Issoufou Mahamadou qui œuvre sans relâche au retour de la paix dans notre pays et dans la sous-région. Son leadership dans ce noble combat est connu de tous », a déclaré M. Saley Saidou.

Le président du CESOC a ensuite rappelé à l’assistance l’importance du Conseil Economique, Social et Culturel (CESOC) qui est une institution constitutionnelle créée dès la Proclamation de la République. Le CESOC assiste le Président de la République et l'Assemblée nationale. Il donne son avis sur les questions qui lui sont soumises par le Président de la République ou l'Assemblée nationale. Il est compétent pour examiner les projets et propositions de loi à caractère économique, social et culturel, à l'exclusion des lois de finances. Après une longue présentation de l’institution, M. Saley Saidou a dit compter sur l’engagement et la détermination, des conseillers « pour que le CESOC continue à occuper sa place de structure irremplaçable au sein des Institutions de la République».

Saley Saidou a en outre expliqué que, s’il s’est appesanti sur les attributions qui sont dévolues à l’institution et les défis à relever : « C'est pour inviter chacun de nous à prendre en compte toute la dimension des responsabilités qui sont les nôtres, à sortir des sentiers battus et à faire preuve de capacités innovantes pour répondre avec efficacité, efficience et pertinence aux attentes de notre peuple en termes d'impact. D'ores et déjà, une présentation sous forme de formation de renforcement de capacités sur la méthodologie de suivi et évaluation des politiques publiques est prévue au cours de cette session. La session sera également consacrée à des échanges d'idées autour de plusieurs thèmes d’actualités », a précisé le président du CESOC. M. Saley Saidou a enfin dit que, les thèmes qui sont soumis à leur examen au cours de la présente session prouvent que leur institution est en phase avec les préoccupations économiques, sociales et culturelles du peuple nigérien. « Je fonde l'espoir que de ces débats et échanges d'idées, émergeront des recommandations fortes et réalistes qui permettront d'éclairer les choix dans l'élaboration des politiques publiques», a-t-il conclu.

Seini Seydou Zakari(onep)

14 février 2019
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique