Forfaitt-ORANGE-4G

Une crise secoue le MNDS-Nassara

/images/Seini-0umarou-Turbulence-2018.jpgLa contestation est de plus en plus grande au sein du MNSD dont le dirigeant est accusé par des nombreux militants du parti d’avoir vendu leur cadre pour satisfaire ses désirs. Cette contestation contre le leadership du président Seini Oumarou gagne ces derniers temps presque toutes les coordinations régionales. Après Diffa, Niamey et Maradi, selon des sources dignes de foi, c’est la région de Tillabéry qui entre dans la danse pour dénoncer le diktat du président Seini Oumarou. Egalement, Tahoua, région qui accueillera les assises du congrès, est fortement infectée par le virus de la division. Le renouvellement du bureau de la sous section de Madaoua a été le théâtre de jougs verbaux et de querelles entre camarades du parti. L’ampleur de la division est grandissante. Car deux sous sections ont été mises en place dont, une fabriquée par le ministre de la Santé en violation des textes du parti. Un bureau illégal et illégitime concocté pour créer la zizanie au sein de la sous section. Une démarche contraire à l’esprit des textes pour usurper et s’accaparer des structures du parti. En réalité, c’est un mouvement qui serait en train de se former dans la perspective du congrès du parti qui va se tenir à Tahoua pour débarquer le Président de son piédestal. Un mouvement qui semble avoir des arguments solides, aux dires de certains, pour convaincre les militants à se mobiliser afin de sauver le MNSD de ses mains. En tout cas, aux dires de nos sources, la fronde gagne du terrain. Ce qui risque de provoquer un tsunami au sein MNSD jadis considéré comme grand baobab. C’est la situation d’inertie et de l’amenuisement dans lesquels le parti est plongé par son président qui serait à la base de ce vent de révolution. Et des militants s’organisent dans les quatre coins du pays pour dire « trop c’est trop » à Seini Oumarou et ses affidés. Un vent de redressement du parti, en gestation et applaudi même par des personnes insoupçonnées de Seini. Cela pour dire que, le Président Seini Oumarou se doit d’œuvrer pour réunir tous les fils du parti autour de la case MNSD dans l’entente et la convivialité. Afin de regarder dans la même direction pour affronter, dans l’unité de tous, les élections à venir. Même si, par ailleurs d’aucuns accusent le Président Seini Oumarou d’avoir monnayé le parti à l’ami de feu Salif Diallo. Vrai ou faux. L’avenir nous le dira.
Soum
09 février 2019
Source : Le Courrier

Imprimer E-mail

Politique