Visite des députés nationaux sur le site de la 8ème foire des maraîchers de la région d'Agadez à Niamey : Les parlementaires apprécient la qualité des produits exposés et encouragent les maraîchers

Une délégation de parlementaires conduite par M. Maman Mourtala Elhadj Mamouda, membre de la Commission Développement Rural et Environnement de l’Assemblée nationale a visité hier le site d'exposition de la 8ème foire des maraîchers de la région d'Agadez à la place Toumo de Niamey. La visite s’est déroulée en présence des membres de la Commission des Finances et du Budget, ceux de la Commission des Affaires Sociales et Culturelles. L’objet de la visite est d’encourager les producteurs et d’apprécier la qualité de leurs produits. La visite a été guidée par le président du comité d’organisation de l’exposition vente, M. Hamidi Yahya.

Au total, trois sites ont été prévus à Niamey pour accueillir cette exposition des produits maraîchers ; il s’agit de la place Toumo, du quartier Boukoki à côté du garage mairie et à Lazaret sur la route de la Francophonie. La foire qui a débuté le 12 janvier pour une durée d’un mois a enregistré cette année 215 participants. Les producteurs de la région de Niamey ont amené 1015 tonnes de pomme de terre, 90 tonnes d’agrumes (raisin, grenadine, orange), 120 tonnes d’ails, d’épices et de tomates avec plus de 500 tonnes d’oignons.

La délégation a visité les différents stands d'exposition tout en appréciant les produits et le travail des courageux producteurs. Les parlementaires ont encouragé les producteurs à continuer dans ce dynamisme. « Nous avons trouvé des produits de qualité et à des prix abordables sur le site. Par exemple, le kilo de la pomme de terre qui se vend à 600 FCFA sur les marchés ordinaires se vend ici à 400FCFA. Nous allons les encourager pour que d’autres sites soient installés à l’intérieur du pays », a-t-il expliqué.

Il faut souligner que les produits exposés par les producteurs d'Agadez viennent de loin. « L’acheminement des produits cause beaucoup de problèmes aux producteurs. En tant que parlementaires, nous allons voir avec le projet qui les soutient pour apporter des innovations et faire la promotion des produits et amener les Nigériens à consommer le ‘’made in Niger’’ parce que ces produits sont un peu rares alors qu’ils se trouvent à la porte de nos concessions », a-t-il affirmé, avant de conclure que le Président de la République encourage beaucoup la production locale et sa consommation qui figure dans son programme de Renaissance.

Seini Seydou Zakaria(onep)

1er février 2019
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique