Forfaitt-ORANGE-4G

Diffa : Réunion du 2ème Comité du pilotage du Programme d’appui au traitement judiciaire et au processus de réintégration des ex-combattants de Boko Haram (PRAJURD)

La deuxième réunion du Comité du pilotage du Programme d’Appui au Traitement Judiciaire et au Processus de réintégration des ex-combattants de Boko Haram, ainsi qu’au Dialogue Communautaire dans les   Régions au Nord-Est du Niger (PRAJURD ) s’est tenue le mardi 29 Janvier 2019 dans les locaux du complexe Aminata Makinta de Diffa. Cette réunion présidée par le président de la Haute Autorité à la Consolidation de la Paix (HACP), le Général de Brigade Mahamadou Abou Tarka a enregistré la présence de l’Ambassadeur, Chef de la Délégation de l’Union Européenne au Niger, des gouverneurs de Diffa et d’Agadez, des présidents des Conseils régionaux d’Agadez, de Diffa et de Zinder, des maires de la Région de Diffa, des maires de Bilma, de Tesker et des Directeurs régionaux de l’Aménagement du territoire et du développement communautaires de Zinder, de Diffa et Agadez ainsi que des représentants des partenaires au développement.

Trois allocutions ont marqué la cérémonie d’ouverture des travaux. Ainsi, le gouverneur de la région de Diffa a souhaité la chaleureuse bienvenue aux participants avant de souligner que ce programme cadre parfaitement avec l’axe 4 « Amélioration de la Gouvernance, Paix et Sécurité » du Plan de développement   économique et Social (PDES) 2017-2021 et de l’axe 1 du Programme de la Renaissance initié par le Président de la République visant à garantir la paix et la sécurité des personnes et des biens .

Quant à l’Ambassadeur, Chef de la Délégation de l’Union Européenne au Niger, elle s’est réjouie d’être dans la capitale du Manga afin de participer aux travaux du 2ème comité de pilotage. Aussi, Mme Denisa Ionette a rappelé que depuis 2012, l’Union Européenne, à travers l’Instrument de Stabilité (IDS) et par la suite, l’Instrument Contribuant à la Stabilité et à la Paix (IcSP) soutient l’Etat du Niger pour faire face aux défis sécuritaires et de développement. La Cheffe de la Délégation de l’UE au Niger a souligné les actions multiples actions réalisées pour un accompagnement précieux et efficace de son Institution au profit des autorités nigériennes en vue de faire face aux préoccupations de l’heure dans le cadre de la recherche de la paix.

Pour sa part, le président de la Haute Autorité à la Consolidation de la Paix (HACP) a d’abord transmis les salutations fraternelles de SE Issoufou Mahamadou, Président de la République, Chef de l’Etat. Il a ensuite rappelé que le Chef de l’Etat fait de la sécurité, de la stabilité et de la protection des populations, la priorité de ses priorités. Le Général de Brigade Mahamadou Abou Tarka a également souligné que le gouvernement est convaincu du lien entre sécurité et développement. C’est pour, il a sollicité et obtenu de l’Union Européenne le financement du PRAJURD. Ce programme d’un montant de 5 milliards de francs CFA vise à offrir des opportunités économiques aux jeunes et aux communautés des régions périphériques du Nord Niger. Il vient compléter les efforts de l’Union Européenne et de la communauté internationale visant à promouvoir la stabilité dans la région du Sahel et du Lac Tchad, notamment au Niger. Aussi, le président de la Haute Autorité à la Consolidation de la Paix a souligné que ce second comité de pilotage intervient après 10 mois de mise en œuvre des activités sur le terrain par les partenaires.

D’après le Général Mahamadou Abou Tarka, il ressort des visites de terrain, des rapports d’activités et des témoignages des Autorités et des bénéficiaires que des résultats concrets ont été enregistrés avec la construction et ou la réhabilitation de certains services sociaux de base qui permettent de renforcer la présence de l’Etat dans ces zones. Enfin, le président de la HACP a exhorté les participants à suivre, avec une attention soutenue, les différentes présentations qui seront faites aux fins de   pourvoir formuler des recommandations efficientes pour une amélioration de la mise en œuvre des activités du programme.

Mato Adamou  ONEP   Diffa

31 janvier 2019
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique