Cérémonie officielle de présentation du Groupe d’action rapide de surveillance et d’intervention (GAR-SI Niger) : Une nouvelle unité spéciale anti terroristes et anti crimes organisés, opérationnelle

GAR SI Niger GendarmerieLe Ministre de la Défense Nationale, M. Kalla Moutari a présidé, hier matin, à l’école de la Gendarmerie Nationale, la cérémonie officielle de présentation de l’Unité du Groupe d’Action Rapide de Surveillance et d’Intervention (GAR-SI Niger). Cette cérémonie s’est déroulée en présence des députés nationaux membres de la Commission Défense et Sécurité de l’Assemblée Nationale, du Chef d’Etat-major Adjoint des Armées, du Haut Commandant de la Gendarmerie nationale, de l’Ambassadeur Chef de la Délégation de l’Union Européenne Mme IONETTE Denisa-Elena, des responsables des Forces de Défense et de Sécurité, des ambassadeurs et représentants diplomatiques des pays membres de l’Union Européenne résident au Niger et de plusieurs autres invités dont les familles des membres de cette nouvelle unité spéciale de la Gendarmerie nationale.

L’unité GAR-SI est composée d’officiers, de sous-officiers et des gendarmes, formés et compétents pour faire face à toutes les situations dont ils seront appelé à gérer. Le personnel a suivi des formations en technique opérationnelles, en

technique d’intervention professionnelle et en police judiciaire, mais aussi dans le renseignement, la protection de l’environnement ainsi que la sauvegarde du patrimoine culturel. Le GAR-SI est équipé en matériels composés des blindés, de véhicules Pick-Up, de motos, de camions citernes, d’une ambulance, de cuisinières mobiles, de tentes et de drones. « Tout ce qu’il faut pour une unité de combat, avec une grande autonomie », a indiqué le Haut Commandant de la Gendarmerie Nationale du Niger.

Dans le discours qu’il a prononcé à cette occasion, le Ministre de la Défense Nationale M. Kalla Moutari a rappelé que la décision de la création de cette unité a été prise, il y a trois ans, par les ministres de la Défense et de la Sécurité des pays membres du G5 Sahel, lors d’une réunion à N’Djamena, au Tchad. Le ministre Kalla Moutari a, au nom des plus hautes autorités de notre pays, en leur tête le Président de la République, Chef de l’Etat, Chef Suprême des Armées, exprimé toute sa

reconnaissance et toute sa satisfaction de constater l’opérationnalisation de cette unité, formée et équipée par l’Union européenne. C’est pourquoi, il a profité de cette occasion pour saluer solennellement la Délégation de l’Union Européenne au Niger et l’ensemble des pays qui ont contribué à la réalisation de cet important projet dans l’espace du G5 Sahel en général et au Niger en particulier.

Le projet de la mise en œuvre de cette unité vise à assurer la défense opérationnelle des territoires du G5 Sahel, la lutte contre le terrorisme et la grande criminalité organisée. Cette nouvelle unité constitue une réponse adéquate aux problèmes d’insécurité qui se posent dans le Sahel. M. Kalla Moutari a rendu un hommage mérité à toutes les FDS et civils victimes des actes terroristes. Au Niger, cette volonté a bénéficié du soutien de l’Union Européenne, à travers les Gendarmeries Nationales des pays membres de l’Union Européenne, notamment, la gendarmerie espagnol, la gendarmerie française, la gendarmerie italienne et la gendarmerie portugaise. Le Ministre de la Défense Nationale a rassuré les partenaires que les matériels mis à la disposition de cette Unité seront utilisés à bon escient. Il a enfin souhaité plein succès à cette nouvelle unité qui sera très bientôt déployée sur terrain.

Pour sa part, la Cheffe de la Délégation de l’Union Européen, Mme IONETTE Denisa-Elena a, dans son allocution, salué l’excellence des relations qui existent entre l’Union Européenne et le Niger. Mme IONETTE Denisa-Elena a salué et admiré l’engagement du Niger à poursuivre la lutte contre le terrorisme dans toutes ces formes. Elle a aussi salué la mémoire des FDS tombés sur le champ d’honneur dans le cadre de leurs missions de lutte contre le terrorisme. Pour Mme IONETTE Denisa-Elena la concrétisation de cette unité est un signal fort et tangible de la bonne collaboration entre le Niger et l’Union Européenne dans le cadre de la sécurisation du territoire national.

Outre la formation, dont a bénéficié cette unité, l’Union Européenne l’a aussi dotée de matériels de dernière génération pour l’accomplissement efficace de sa mission. D’où la satisfaction et la reconnaissance du Haut Commandement de la Gendarmerie Nationale. Il faut rappeler que le GAR-SI Niger a été créé par arrêté n°25/MDN/DES du 13 février 2018, avec comme mission de faire face à toutes les missions dévolues à la Gendarmerie du Niger dans le cadre de la défense opérationnelle du territoire, la lutte contre le terrorisme, la grande criminalité organisée et autres situations d’insécurité.

Au cours de cette cérémonie, les stagiaires ont reçu leurs attestations de fin de stage. Le public a apprécié les démonstrations faites par les agents, notamment, en self-défense et en démonstration des capacités. Le clou de la cérémonie a été sans nul doute la prise du commandement de cette unité confié au Capitaine Moustapha Amadou Hassane. Un magnifique défilé et la visite des matériels ont sanctionné la fin de la cérémonie. Il faut noter qu’en marge de cette cérémonie, il a été procédé à une signature de convention de remise des matérielles entre le Haut Commandant de la Gendarmerie Nationale représentant le Niger et le responsable de la formation de GAR-SI, représentant l’Union Européen.

Ali Maman(onep)

17 janvier 2019
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique