Forfaitt-ORANGE-4G

Niamey : Caravane de sensibilisation sur la sécurité en milieu scolaire et lutte contre la consommation des stupéfiants

Niamey : Caravane de sensibilisation sur la sécurité en milieu scolaire et lutte contre la consommation des stupéfiantsLe Gouverneur de la Région de Niamey, M. Issaka Hassane Karanta, a présidé, le samedi 12 janvier dernier, dans l’enceinte du CES Gawaye 1 et 2 du 5ème Arrondissement, des séances de sensibilisation sur la sécurité des personnes et des biens en milieu scolaire et la lutte contre la consommation des stupéfiants. Initiée par le Cadre de Concertation pour le Dialogue sur la Justice et la Sécurité (CCJSD) du 5ème Arrondissement, cette activité a pour objectif de créer un espace de dialogue entre les Forces de Défense et de Sécurité et les élèves des établissements secondaires de cette entité administrative de la ville de Niamey. Cette activité qui a accueilli l’adhésion des autorités administratives et coutumières, des leaders religieux, des jeunes, des groupements féminins, des scolaires dudit arrondissement communal et au-delà des autorités de la région de Niamey, contribue à améliorer les relations entre les FDS et les scolaires.

S’exprimant devant les responsables des établissements, les enseignants, les parents d’élèves et les élèves, le Gouverneur de la région de Niamey, a attiré l’attention des élèves et de leurs parents sur la nécessité de collaborer avec les FSD dans le cadre de la sécurité des élèves surtout au sein des établissements. M. Issaka Hassane Karanta a profité de cette opportunité pour rappeler à l’assistance le contexte d’insécurité qui caractérise notre pays sur ses frontières. « Ce contexte nécessite la collaboration des populations à tous les niveaux. C’est seulement et uniquement ce soutien qui permettra à nos vaillantes Forces de Défense et de Sécurité de faire face à ces menaces orchestrées par des individus, mal intentionnés », a-t-il dit.

Parlant de la thématique de cette caravane, le gouverneur de la région de Niamey, en ses qualités de parent et de l’enseignant qu’il était, a prodigué des sages conseils aux élèves. Dans ses conseils avisés, M. Issaka Hassane Karanta, a tenu à rappeler aux élèves l’importance de l’école, mais surtout de la réussite scolaire. Il les a ainsi invités à plus d’ardeur au travail pour qu’ils réussissent leur parcours scolaire. Par conséquent il a invité, ceux parmi eux, qui consomment des stupéfiants et autres produits de la drogue, à abandonner ces comportements car, dit-il, ces produits nuisent à la santé mentale, physique, sociale.

Pour sa part, le chef du village de Lamordé et Président du Cadre de Concertation pour le Dialogue sur la Justice et la Sécurité du 5ème Arrondissement, M. Hassan Diallo, a profité de cette occasion pour présenter le cadre et ses missions. Composé des autorités coutumières, des leaders religieux (musulmans et chrétiens), des organisations féminines, des fadas et clubs, des scolaires et étudiants, des organisations des jeunes et des représentants des FDS et ceux des autorités municipales du 5ème Arrondissement, le CCJSD a pour mission de mener des activités de dialogue et d’échange entre les différentes couches sociales de la commune et les FDS pour une gestion collaborative de la sécurité dans sa globalité. « Nous cherchons l’amélioration de la confiance entre la communauté et les FDS dans la lutte contre l’insécurité. A cet effet, nous organisons des activités de ce genre pour permettre aux populations de poser directement des questions aux FDS sur leur mission ou sur d’autres aspects en lien avec leur sécurité. Nous menons un travail difficile mais nécessaire parce que le contexte l’exige », a indiqué M. Hassane Diallo.

Auparavant, le Proviseur du CES Gawaye 1 et les représentants des élèves des deux établissements ont tous salué l’initiative et plaidé pour la pérennisation et la reconduction de ce genre d’activité dans les établissements scolaires de manière périodique. Après toutes ces interventions, les leaders religieux membres du cadre et les représentants des FDS présents à l’activité ont pris la parole pour, d’une part rappeler que la consommation de la drogue est formellement interdite par toutes les religions (Islam et Christianisme), et d’autre part pour expliquer aux élèves les mission des FDS et rappeler les lois qui interdisent la vente de la drogue.

Au cours des échanges, les élèves ont profité pour poser des questions très pertinentes aux FDS, auxquelles des réponses satisfaisantes ont été apportées. A l’occasion de cette séance un sketch de sensibilisation sur la consommation de la Chicha a été présenté par la Troupe JSD. Il faut noter qu’en novembre et décembre 2018, les CES Lamordé et Rive droite 1 et 2 ont accueilli le même type d’activités.

Ali Maman(onep)

15 janvier 2019
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique