Forfaitt-ORANGE-4G

A la Primature : Une délégation des Recteurs des Universités publiques du Niger reçue par le Premier ministre Brigi Rafini

A la Primature : Une délégation des Recteurs des Universités publiques du Niger reçue par le Premier ministre Brigi RafiniLe Premier ministre, Chef du gouvernement SE. Brigi Rafini, s’est entretenu, hier à son cabinet, avec une délégation des Recteurs des Universités publiques du Niger (UPN), conduite par le président de la Conférence des Recteurs, M. Bazanfaré Mahaman.

L’objet de cette entrevue avec le Chef du gouvernement est d’abord de lui présenter les meilleurs vœux du nouvel An, ensuite « nous avons présenté à S.E le Premier ministre, le compte rendu des résultats de la conférence extraordinaire des Recteurs, à laquelle nous avons récemment pris part », a indiqué selon M. Mahaman. Il a ensuite rappelé que l’année dernière, le Chef du gouvernement les avait reçus et la délégation avait fait un plaidoyer. « Ce qui a abouti à une augmentation substantielle de nos subventions respectives », a reconnu le président de la Conférence des Recteurs.

« Donc, cette année nous sommes venu lui dire les résultats de cette augmentation. Nous avons saisis l’occasion pour souhaiter aussi que le budget 2019, où une petite baisse a été constatée, qu’il veuille bien encore nous soutenir pour que les activités que nous menons soient accomplies à bon terme », a déclaré l’intervenant.

Bazanfaré Mahaman a ajouté que lors de cette audience, la délégation a aussi fait cas des situations académiques dans les différentes universités publiques du pays. « Nous lui avons dit que la tendance actuelle que nous observons est bonne concernant la normalisation des années académiques. Nous espérons qu’à la rentrée universitaire de 2020, tout deviendra normal », a-t-il expliqué. Ainsi, « nous lui avons expliqué que les perspectives sont bonnes, que la rentrée académique 2019-2020 sera presque normale et souhaiter que le problème de chevauchement des années académiques, que nous connaissons aujourd’hui, les violences en milieu universitaire et le cycle des années infernales puissent finir, au cours de cette année 2019-2020 », a ajouté M. Mahaman. « Comme à l’accoutumée, nous avons trouvé de la part de S.E le Premier ministre, une oreille sensible et attentive à nos préoccupations. Universitaires », a conclu le prédisent de la Conférence des Recteurs.  

Mahamadou Diallo(onep)

09 janvier 2019
Source : http://lesahel.org

Imprimer E-mail

Politique