Forfaitt-ORANGE-4G

Séminaire sur le renforcement des capacités des membres et partenaires de la CENI : Pour une bonne exécution des opérations éléctorales

Ceni Seminaire renforcement capacitesLes membres de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) et les partenaires se sont retrouvés hier matin pour un séminaire de deux jours. L’objectif est de renforcer les capacités techniques des participants pour leur permettre d’accomplir pleinement leur mission. La cérémonie d’ouverture est placée sous la présidence du premier responsable de l’institution, M. Issaka Souna. Cette rencontre a vu la participation de plusieurs invités notamment les représentants des institutions de la République, des organisations internationales et des anciens présidents de la CENI.

Ce séminaire vise entre autres à permettre le partage d’expériences entre les participants, à comprendre les rôles et responsabilités des membres dans le processus électoral, à susciter le travail en équipe et la collégialité dans les activités électorales, à connaitre les différentes étapes du cycle électoral, à s’imprégner du cadre juridique qui régit les élections au Niger.

En ouvrant les travaux, le Président de la CENI a expliqué que les grandes réformes de la loi organique de 2017 concernent essentiellement le statut de l’institution notamment ses attributions, sa composition, la durée de son mandat, la professionnalisation de la fonction, le bulletin unique pour tous les scrutins, le fichier électoral biométrique et l’organisation de la gestion des scrutins et sa responsabilité nouvelle. Il a toutefois remercié les partenaires techniques et financiers, notamment le Millenium Challenge Accourt (MCA) qui a généreusement contribué au financement de cette rencontre. M. Issaka Souna a notamment souligné que l’une des recommandations de l’atelier organisé en 2006 avec l’appui du PNUD et de l’OIF sur l’évaluation du processus électoral de 2016 a également mis l’accent sur la nécessité d’une CENI permanente. Le comité de réforme mis en place par le Premier Ministre, président du Conseil National de Dialogue Politique (CNDP) a élaboré un document de réforme de la loi électorale soumis à l’Assemblée Nationale. Selon lui, le législateur a adopté la loi organique qui érige la CENI en institution permanente chargée des opérations électorales et référendaires. Il a rappelé que son institution est chargée de la bonne exécution des opérations électorales et référendaires, de l’organisation matérielle des élections, de l’implantation et de la composition des bureaux de vote, de l’élaboration, la gestion, la révision et la mise à jour du fichier électoral biométrique, de la supervision du ramassage et de la transmission des procès-verbaux des bureaux de vote auprès des commissions communales ou départementales de recensement de votes …

Dans son mot de bienvenue, le Gouverneur de Niamey, M. Issaka Hassane Karanta, a salué l’engagement, la détermination et le professionnalisme du président de la CENI et ses collaborateurs qui vont permettre au Niger de rentrer au panthéon de l’histoire en organisant des élections libres, transparentes, consensuelles et inclusives. Il a réitéré l’engagement solennel de sa région à œuvrer de tout cœur pour l’aboutissement heureux de cet évènement.

Aïssa Abdoulaye Alfary(onep)

28 décembre 2018
Source : http://www.lesahel.org/

 

Imprimer E-mail

Politique