Forfaitt-ORANGE-4G

Revue Stratégique Faim Zéro au Niger : Remise officielle au Premier Ministre du document issu des travaux du Comité Interministériel

Le Président du Comité Interministériel de pilotage de l’examen stratégique Faim Zéro, le Ministre d’Etat, Ministre de l’Agriculture et de l’Elevage, M. Albadé Abouba, a officiellement remis au Premier Ministre, Chef du Gouvernement, SE Brigi Rafini, le document issu de leurs travaux. C’était au cours d’une cérémonie officielle qui s’est déroulée le vendredi 21 décembre dernier à la Primature. L’objectif de l’examen stratégique Faim Zéro est de fournir au Gouvernement et à ses partenaires, des conclusions et recommandations pour atteindre l’ODD 2 et ses cibles spécifiques.

Avant de remettre officiellement le document issu des travaux du Comité Interministériel de pilotage de l’examen stratégique Faim Zéro, le Ministre d’Etat, M. Albadé Abouba a expliqué que, dans le cadre de son travail, le Comité s’est appuyé sur un dispositif composé d’un Comité technique de l’examen stratégique (CT), d’un facilitateur du processus de la revue « Faim Zéro », d’une équipe de recherche composée de deux consultants mobilisés et appuyés par un bureau d’études national, et d’un point focal PAM qui a appuyé techniquement le processus. Une fois opérationnel, le Comité technique appuyé par le facilitateur a produit un document qui a été ensuite adopté par le Comité Interministériel de pilotage de l’examen stratégique.

A l’issue de cette revue, a ajouté M. Albadé Abouba, l’examen stratégique Faim Zéro au Niger a apporté « un éclairage sur les efforts du Gouvernement ainsi que sur certains défis et enjeux à affronter pour atteindre les résultats ». Il s’agit notamment de l’accès de tous à une alimentation saine, nutritive et suffisante ; de l’élimination de toutes formes de malnutrition ; du doublement de la productivité agricole et des revenus des petits producteurs et enfin du renforcement de la durabilité des systèmes de production alimentaire et de l’application des pratiques agricoles résilientes. Pour le Ministre d’Etat, Ministre de l’Agriculture et de l’Elevage, la présente revue « vient confirmer, si besoin en est, que la Stratégie de sécurité alimentaire et nutritionnelle et de développement agricole durable (SANAD) (…) est la Stratégie Faim Zéro du Niger». « La revue recommande cependant qu’elle soit revisitée pour mieux intégrer les cibles et indicateurs de l’Agenda 2030 adoptée en 2015 par les pays membres de l’Organisation des Nations Unies, dont le Niger», a-t-il conclu.

Après avoir officiellement reçu le document issu des travaux du Comité Interministériel, le Premier Ministre, SE Brigi Rafini a rappelé d’abord que la Faim Zéro est un objectif central du Président de la République, SE Issoufou Mahamadou. Elle occupe ainsi une bonne position dans le Programme de Renaissance du Niger. Selon lui, cet examen stratégique institué par le Gouvernement, une fois adopté et mis en œuvre de manière résolue à partir du début 2019 « va nous conduire inexorablement vers l’atteinte de l’objectif Faim Zéro et d’une manière générale de l’objectif de l’ODD 2 des Nations Unies qui préconise l’élimination de la faim, la sécurité alimentaire, l’amélioration de la nutrition et la promotion de l’agriculture durable». Le Chef du Gouvernement, a remercié tous les acteurs qui ont permis d’être aujourd’hui en possession de ce document. Pour lui, un travail laborieux a été fait par un dispositif aussi laborieux et qui a travaillé d’arrache pied pour produire un bon résultat. « Ce rapport, comme prévu et convenu, sera soumis au Gouvernement qui va l’examiner et certainement l’adopter dans les prochains jours», a assuré SE Brigi Rafini.

Auparavant, le facilitateur principal du processus de la revue Faim Zéro au Niger, l’ancien Premier Ministre Mahamadou Danda, a salué le niveau d’implication des acteurs nigériens, que ça soit du secteur public, parapublic ou privé, dans ce travail qui a fait l’objet d’une démarche décentralisée avec des consultations régionales. Il a souligné que cet examen stratégique qui a bénéficié de l’anticipation que le Niger a fait dans ce domaine « a permis d’avoir un regard sur l’état des lieux dans le secteur et de faire surtout des recommandations qui pourront permettre au Niger d’aller justement vers la réalisation de l’objectif Faim Zéro». M. Mahamadou Danda a souhaité qu’au moment de l’adoption du document issu des travaux du Comité Interministériel, que l’instance qui sera chargé de faire le suivi de sa mise en œuvre intervienne avant le lancement effectif de cette étape.

Pour sa part, Représentant Résident du PAM au Niger, M. Sory Ibrahim Ouane a affirmé que cet examen stratégique Faim Zéro a été l’occasion de rediscuter des efforts déployés par le Gouvernement en étroite collaboration avec ses partenaires sur les questions de sécurité alimentaire et nutritionnelle. Il permettra à terme de remobiliser les acteurs autour de la stratégie de l’Initiative 3N, les Nigériens Nourrissent les Nigériens, à travers une meilleure prise en compte des objectifs du développement durable. M. Sory Ibrahim Ouane a salué le travail remarquable accompli par le facilitateur et son équipe qui ont su donner à l’exercice « un caractère inclusif et participatif ayant abouti à cette feuille de route consensuelle pour l’élimination de la Faim au Niger ». Le Représentant résident du PAM a réaffirmé l’engagement du PAM à accompagner le Gouvernement du Niger dans l’atteinte de ses objectifs.

Souleymane Yahaya Stagiaire
24 décembre 2018
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique