À la Présidence de la République : Le Chef de l’Etat reçoit plusieurs personnalités

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SE Issoufou Mahamadou, a accordé le 21 décembre dernier cinq audiences. C’est ainsi qu’il s’est entretenu successivement avec le Commandant de la Force Conjointe G5 Sahel, le Général de Division Hanena Ould Sidi Mohamed, puis avec une équipe des Jeunes Scientifiques, avec une délégation de l’Université Ilmi ADU basée à Niamey, avec l’Ambassadeur de France au Niger, SE Marcel Escure en fin de mission et avec une délégation des investisseurs turcs conduite par l’Ambassade de la République de Turquie au Niger, SE Hϋseyin Özdemir.

La première audience accordée au Commandant de la Force Conjointe G5 Sahel, le Général de Division Hanena Ould Sidi Mohamed s’est déroulée en présence du ministre de la Défense nationale, M. Kalla Moutari.

Peu après, le Président de la République a reçu une équipe de jeunes scientifiques ayant participé à la semaine scientifique organisé par le Next Einstein Forum (NEF) conduite par l’ambassadeur de NEF au Niger, Mme Halimatou Hima. A leur sortie d’audience, Mme Halimatou Hima a rappelé que l’équipe a participé à la semaine scientifique lancée à Niamey et à Zinder du 11 au 18 décembre dernier. « L’objectif de cette démarche, c’est de susciter, chez la jeunesse, une vocation à la science ici au Niger et dans toute l’Afrique. Ce mouvement panafricain qui regroupe plusieurs nationalités vise à faire la promotion de la science, car notre pays le Niger fait face à de multiples défis que nous ne pouvons affronter réellement qu’en passant par les sciences et par la recherche», a-t-elle expliqué. «Nous avons besoin de gens qui s’y mettent», a-telle déclaré. «J’encourage les jeunes nigériens à s’intéresser à la science, à exceller dans leurs études car le sort de notre pays en dépend. Nous avons besoins des ingénieurs, d’économistes et bien d’autres pour faire avancer notre pays », a-t-elle ajouté. « Cette rencontre avec le Président de la République a été extraordinaire, car le Chef de l’Etat est lui-même ingénieur », s’est-elle réjouie. Par ailleurs, elle a remercié le comité scientifique composé d’éminents chercheurs du Niger et d’ailleurs et surtout l’accompagnement du Chef de l’Etat qui a fait honneur à cette équipe.

La troisième audience a été accordée à une délégation de l’Université Ilmi ADU basée à Niamey conduite par la Professeur Deborah Hughes Hallett, enseignante à l’Université de Harvard et à Arizona (USA), venue partager sa connaissance avec les étudiants de l’Université Ilmi ADU de Niamey. Au terme de cette audience, Pr Deborah Hughes Hallett a expliqué l’objectif de cette audience en ces termes : «nous avons discuté à propos de Ilmi ADU de Niamey, son fonctionnement, les actions accomplies et les perspectives. Nous avons aussi discuté avec le Chef de l’Etat de l’importance et de la contribution des mathématiques et de l’informatique dans le changement qualitatif de notre vie. Et nous voulons que le Niger fasse parti de ce mouvement », a-t-elle souhaité.

La quatrièmement audience a été accordée à l’Ambassadeur de France au Niger, SE Marcel Escure en fin de mission au Niger. À sa sortie d’audience, SE Marcel Escure a expliqué qu’il est venu prendre congé du Président de la République après trois ans et demi de mission diplomatique au Niger. «Je remercie chaleureusement le Chef de l’Etat pour la distinction qui m’a été décernée ce 21 décembre par le ministre en Charge des Affaires Etrangères » a-t-il dit. Aussi, le diplomate a salué l’hospitalité du Président de la République, du gouvernement et de tous le Nigériens. «Nous avons évoqué également notre coopération. Les relations entre le Niger et la France sont plus fortes que jamais», a-t-il ajouté. «C’est dernières années, nous avons énormément travaillé ensemble pour la sécurité du Niger et du Sahel avec nos forces, la force Barkhane et le G5 Sahel. Nous avons beaucoup travaillé pour le développement », a relevé le diplomate. «La France est le premier partenaire bilatéral du Niger, avec des financements de près d’un milliard d’Euro ces dernières années. Le portefeuille de projets de l'Agence française de développement (AFD) a augmenté d’un rythme impressionnant. Ces engagements annuels ont décuplé », a déclaré, SE Marcel Escure. L’Ambassadeur de France a indiqué que les entreprises françaises sont bien visibles au Niger, notamment dans le domaine de la construction des routes et d’infrastructures. « Nous continuerons à travailler ensemble avec mon successeur l’Ambassadeur Alexandre Garcia», a-t-il assuré. « Je voudrais saisir l’occasion pour délivrer à tous les Nigériens, un message d’amitié, de respect pour leur courage et leur unité. Mes meilleurs vœux très sincères pour les fêtes de fin d’année et pour l’année 2019 qui s’annonce» a-t-il dit. «Votre pays est extrêmement accueillant, chaleureux et amical ; je garde vraiment un souvenir inoubliable de cette expérience. J’espère rester un ami du Niger », a-t-il conclu.

La dernière audience a été accordée à une délégation turque conduite par l’Ambassadeur de la République de Turquie au Niger, SE Hϋseyin Özdemir. L’audience a eu lieu en présence de l’ambassadeur du Niger en Turquie, SE Mme Salou Adama Gazibo. À l’issue de cet entretien, l’Ambassadeur de Turquie au Niger a rappelé que le Niger et la Turquie ont préparé une base légale pour une coopération bilatérale. « Dans ce cadre, nous faisons des visites régulières au niveau des ministères techniques et à la Présidence de la République pour voir dans quels domaines nous pouvons réaliser cette coopération ; ceci grâce à l’amitié et la fraternité entre nos deux Présidents qui ont donné un élan pour développer les relations et développer davantage la coopération entre nos deux peuples », a expliqué SE Hϋseyin Özdemir.

Mamane Abdoulaye

24 décembre 2018
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique