Analyses des prochaines élections présidentielles de 2021 : Ces sacrés confrères

Confreres Elections 2021Nos confrères ont vraiment l’imagination fertile. Disons même qu’ils ont une imagination débordante. Analysant les prochaines élections présidentielles, celles de 2021, ils avaient, tout d’abord, laissé entendre que le prochain candidat du Parti Nigérien pour la Démocratie et le Socialisme (PNDS Tarayya) serait le Général 4 étoiles Djibo Salou ; et que ce dernier aurait signé avec le Pré­sident de la République Issoufou Mahamadou ce pacte secret pour la succession. Puis, quelques jours après, ils ont abandonné la carte du chef de l’ex junte militaire pour embrasser celui du fils (Abba Mahamadou Issoufou). Ensuite ce fut autour du Premier Ministre actuel, Brigi Rafini de se voir enrô­ler la robe du candidat. Peu après, ils ont cherché à nous faire avaler que le Chef de l’Etat envisagerait un Tazartché. A pré­sent, ils viennent nous dire que tout ce qu’ils avaient jusque-là sorti n’est que chimère, et que c’est finalement le président du PNDS, Bazoum Mohamed (Ministre d’Etat, Ministre de l’Inté­rieur, de la Sécurité Publique, de la Décentralisation, des Affaires religieuses et Coutumières) qui défendra la couleur rose aux prochaines présidentielles. Ne nous étonnons guère qu’ils nous disent demain que c’est le tapissier brocanteur Zakou Djibo dit Zakaï qui sera le prochain Zaki. Et qui sait si après demain, ce n’est pas un hérisson qu’ils pronostiqueront à la tête de ce pays. A quoi rime toute cette gymnastique ? A nous faire avaler qu’on a déjà prédit le scénario de 2021 si l’une des formules venait à se confirmer. Sacrés confrères !

22 décembre 2018
Source : Le Hérisson

Imprimer E-mail

Politique