Message de SEM. Hama Amadou à l'occasion du 60ème anniversaire de la proclamation de la République du Niger

Message de SEM. Hama Amadou à l'occasion du 60ème anniversaire de la proclamation de la République du Niger Chers Concitoyens,

Dans quelques instants, la République, notre République, aura 60 ans.

A cette occasion, permettez moi de souhaiter à tous un joyeux anniversaire, malgré les contraintes multiples qui l'assaillent de toutes parts.

En effet, comme vous le savez, cet anniversaire intervient cette année, dans un contexte singulier à maints égards.

Les populations nigériennes sont prises en étau par une paupérisation constante et une répression fiscale sans précédent que même ceux qui ne dénoncent pas vivent dans leur chair.

C'est pénible de voir les nigériens, un peuple si fier et épris de justice, de vivre quotidiennement cette triste réalité qui, à terme, risque d'ébranler son moral fait pourtant d'acier.

Et pourtant la République, à travers l'Etat et ses différents appareils, est censé procurer confort et sécurité, en ne visant que le bien commun, aux paisibles citoyens.

Force est bien de constater que ces paisibles citoyens sont martyrisés par des individus assoiffés de sang et de rapines, qui écument maintes régions de notre pays.

C'est la raison pour laquelle j'apporte tout mon soutien à ces compatriotes qui, jour et nuit, risquent leurs vies pour défendre et sauver celle des autres. La République vous doit sa reconnaissance éternelle.

Que les familles endeuillées par les actes ignobles de ces individus qui ne sont guidés que par l'idéologie de la mort et de la cupidité reçoivent ici toute ma compassion.

Ainsi que tous ceux qui vivent dans le dénuement et la privation.



Chers Concitoyens,

Le 60ème anniversaire de notre République, doit, à mon avis, au-delà du folklore, être l'occasion pour nous de réfléchir sur ce que nous voulons pour nous, ce que nous devons vouloir pour notre pays.

Pour notre part, et nous pouvons préjuger de même pour le peuple, cet impératif est celui d'un Niger paisible puisque juste, prospère puisque fraternel.
Ceci est possible. Ceci est faisable puisque tel est notre devoir à tous.

Mais cet objectif ne peut être atteint sans la volonté et la détermination de chacun.
Pour ce faire, il faut impérativement que chacun s'engage dans ce seul sens qui vaille véritablement.

C'est sur cette invite que je réitère à tous mes voeux les meilleurs.

Bonne fête de la République.

20 décembre 2018
Publié le 17 décembre 2018
Source : https://www.facebook.com/hamaAmadouOfficiel/

Imprimer E-mail

Politique