Orange Money 300%

7ème session budgétaire citoyenne : La société civile passe la loi de Finance 2019 au peigne fin

societe civile passe la loi de Finance 2019 La société civile nigérienne par le biais de l’Association Alternative Espace Citoyen a organisé, du 22 au 25 novembre 2018, la 7ème session budgétaire citoyenne couplée au séminaire annuel des leaders paysans à l'espace Frantz Fanon de Niamey. Ces assises interviennent à un moment où le projet de loi de Finances 2019 est en examen à l’Assemblée Nationale. Cette rencontre, selon initiateurs, a été organisée pour édifier le public sur les contours de la loi de Finance 2019. Durant trois jours les participants ont échangé sur le contenu du budget général de l’Etat au titre de l’année 2019 à travers des communications qui ont porté sur des thématiques telles que "Présentation globale et analyse du projet de budget 2019 (recettes et dépenses)’’ ; "Principaux points d'attention" dans le cadre de ce projet de loi de finances 2019’’ ; "Le financement de l'éducation et de la santé" ; ‘’Le financement de l'alimentation (agriculture, élevage et hydraulique) ; "Les principales mesures fiscales" et "Présentation des grandes lignes du rapport du ROTAB sur la justice fiscale dans les industries extractives au Niger", entre autres communications. L’on notait à cette rencontre la présence Moussa Tchangari de l’Association Alternative Espace Citoyen, Nouhou Mahamadou Arzika, Président du Mouvement Patriotique pour la Promotion de la Citoyenneté Responsable (MPCR), Mounkaila Halidou, SG SYNACEB, M. Hamma Hamadou, ancien DG des Impôts, Naroua Tassiou, membre ROTAB, Diori Ibrahim de l’AAEC, Hassane Boukar, Mme Farouk Oumou Moumouni et Mme Yacouba Hadiza, entres autres présentateurs et modérateurs La rencontre a permis aux participants de passer au peigne fin la loi de Finance afin de dégager des propositions pertinentes sur de nombreux aspects de la dite loi. En marge des assises, ils ont sollicité du pouvoir une prise en compte des préoccupations primaires de la population. Les organisateurs recommandent l’intensification de l’investissement dans les secteurs sociaux de base notamment la santé et l’éducation. 

30 novembre 2018
Source : Le Nouveau Républicain

 

Imprimer E-mail

Politique