Orange Money 300%

Réunion du comité de pilotage des appuis budgétaires de l’Union Européenne au Niger : Inauguration d’un dialogue pour une meilleure orientation dans la mise en œuvre des programmes

Le comité de pilotage des appuis budgétaires de l’Union Européenne au Niger s’est réuni hier au sein de la direction générale du Trésor et de la comptabilité publique sous la présidence du ministre des finances, M Hassoumi Massoudou, ordonnateur national des fonds FED. La réunion de cette instance s’est tenue en présence de l’ambassadeur, Cheffe de délégation de l’Union Européenne au Niger, Mme Denise Elena Ionete, de plusieurs membres du gouvernement dont les départements ministériels sont bénéficiaires des appuis budgétaires de l’UE.

A l’ouverture de la réunion, le ministre des finances a tenu à souligner que c’est pour la première fois que cette instance est organisée sous ce format par le gouvernement. Pour lui, cette rencontre inaugure un dialogue des politiques budgétaires des appuis de l’Union Européenne, qui sera un exercice régulier destiné à suivre les politiques sur lesquelles sont adossés les appuis budgétaires de l’UE avec les ministres concernés par les différents portefeuilles. La réunion qui regroupe sur une même table et autour de l’ordonnateur national des fonds FED tous les acteurs, permettra de suivre, évaluer la mise en œuvre des programmes financés et de proposer des mesures correctives pour l’atteinte « des conditionnalités et des indicateurs de performance retenus dans les programmes d’appuis budgétaires de l’Union Européenne au Niger ». L’Union Européenne apporte des appuis budgétaires dépassant 80% du programme indicatif national PIN 11ème FED du Niger avec une enveloppe de plus de 600 millions d’euros avec un rythme annuel de décaissement dépassant également 100 millions d’euros. Il s’agit là d’une prouesse qui est la résultante de la « pleine implication de nos groupes techniques de suivi des appuis budgétaires et des services de la délégation de l’Union Européenne » a dit le ministre des finances. A titre illustratif, le ministre a indiqué qu’en 2018, 51 millions d’euros ont été déjà décaissés et que 54,4 millions sont en cours de traitement par les services compétents. Tout cela prouve la vitalité de la coopération EU-Niger que le ministre Hassoumi Massoudou a saluée. Il a affirmé que l’Union Européenne est le premier partenaire du Niger en matière d’aide budgétaire pour « surmonter les nombreux chocs exogènes auxquels il fait face et relever les défis du développement et de la réduction de la pauvreté ». Rappelant que la réunion du comité de pilotage est un exercice d’orientation dans la mise en œuvre des programmes, le ministre des finances a dit compter sur l’implication et la contribution de tous les membres dans le dialogue sur les politiques avec tous les partenaires impliqués dans le processus.

L’ambassadeur et cheffe de délégation de l’Union Européenne a félicité et encouragé le gouvernement pour cette initiative donnant l’occasion aux deux parties de réfléchir ensemble sur la mise en œuvre de l’appui budgétaire qu’elle considère comme un instrument important de la coopération et pour le financement du développement. Soulignant que l’UE a augmenté son appui budgétaire au Niger ces dernières années, Mme Denise Elena Ionete a soutenu que la réunion du comité de pilotage dénote de la recevabilité et de la responsabilité mutuelle et témoigne de l’engagement des deux parties à obtenir de bons résultats. Elle a indiqué qu’à l’issue de la rencontre, les membres du comité vont avoir une idée claire de ce que l’appui budgétaire représente et identifier les leviers pour le rendre plus performant, plus efficace et tirer les leçons apprises de l’année 2018 et en anticiper le meilleur pour l’appui budgétaire de 2019.

Zabeirou Moussa(onep)

29 novembre 2018 
Source : http://lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique