Orange Money 300%

9ème session du Conseil Scientifique et Pédagogique (CSP) du Centre Régional AGRHYMET : Pour une contribution au rayonnement du Centre au niveau régional et international

Les travaux de la neuvième (9ème) réunion des membres du Conseil Scientifique et Pédagogique du Centre Régional AGRHYMET ont débuté hier, dans l’enceinte dudit centre. Cette rencontre offre l’occasion aux participants d’évaluer les activités Scientifiques et Pédagogiques, les résultats obtenus et de faire des recommandations en vue de les améliorer et de prendre de nouvelles orientations. C’est le directeur général du Centre Régional AGRHYMET, M. Souleymane Ouédraogo qui a présidé la cérémonie d’ouverture de ces assises en présence du représentant du PNUD au Niger et de plusieurs participants.

Dans l’allocution prononcée à l’ouverture de la réunion, le directeur général du Centre Régional AGRHYMET (CRA), M. Souleymane Ouédraogo a indiqué d’abord que les avis et recommandations qui ressortent de ces assises découlent d’une analyse profonde et objective des activités que mène le Centre dans le cadre du mandat qui est le sien. Il s’agit de produire l’information et de former les cadres des pays sur la sécurité alimentaire, la lutte contre la désertification, la maîtrise de l’eau et le changement climatique. Des projets et programmes ont été mis en œuvre avec l’accompagnement de leurs partenaires techniques et financiers, dont les activités ont concerné plusieurs domaines thématiques notamment le Climat, les Ressources en Eau, l’Agronomie, la Protection des végétaux, les Prévisions des Productions Agricoles et Pastorales, a-t-il précisé. Dans le   domaine de la formation, a mentionné M. Souleymane Ouédraogo, AGRHYMET a poursuivi ses efforts de formation dans ses filières classiques et développé un nouveau Master, pour tenir compte des besoins et enjeux nationaux, il s’agit du Master en pastoralisme de 2013 à 2017 et le CRA a formé 321 diplômés dont 55 femmes.

Il a en outre souligné des avancées significatives obtenues qui sont entre autres: cinq (5) experts du centre inscrits sur les différentes listes d’aptitude du CAMES dont les grades vont de chargé de recherche à professeur titulaire ; tous les Masters présentés au CSP de 2013 ont été reconnus par le CAMES à savoir le Master Gestion Durable des Terres, Changement Climatique et Développement Durable, le Master Gestion Intégrée des Ressources en Eau et Environnement, le Master Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle, et le Master Protection Durable des Cultures et de l’Environnement). Le processus est engagé pour le dernier né des Masters, qui est le master en pastoralisme, a annoncé le directeur général du CRA.

La Région Sahélienne et Ouest Africaine fait face à l’instar des autres régions du globe, aux effets de changement et de variabilités climatiques, a expliqué le président du Conseil Scientifique et Pédagogique, Dr Mannava Sivakumar. Ainsi, a-t-il ajouté, les phénomènes météorologiques extrêmes (vague de chaleur, inondation, sécheresse) sont de plus en plus intenses et fréquents entraînant des famines, des épidémies, un accès limité à l’eau ; de grandes migrations et des conflits. Ce qui fait que plusieurs pays du Sahel font face à des crises alimentaires et nutritionnelles de plus en plus sévères et affectants plus de personnes, a déploré le président du CSP.

Aïchatou Hamma Wakasso(onep)

26 novembre 2018 
Source : http://lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique