Orange Money 300%

Le Chef du gouvernement visite la société de cimenterie de Malbaza ; l’aménagement hydro-agricole de Konni et une clinique privée à Dosso

Au cours de son périple à l’intérieur du pays, le Premier ministre, chef du gouvernement a effectué plusieurs visites dans les régions de Tahoua et de Dosso. SE Brigi Rafini et la délégation qui l’accompagne se sont rendus à la société de cimenterie de Malbaza. Ce grand complexe industriel flambant neuf enfin sorti de terre et ce grâce à la volonté et la persévérance d’un nigérien en la personne de M. Ibrahim Idi Ango. En effet, le projet a connu beaucoup péripéties avec les anciens partenaires qui ont émaillé son évolution. Construite sur un périmètre d’un km2, la cimenterie de Malbaza est entièrement financée par des capitaux nigériens et de ce fait il est le plus grand complexe industriel exclusivement nigérien. En plus tous les matériaux nécessaires à la production du ciment sont disponibles au Niger.

Avec une capacité de production de 2000 tonnes/jour, la société de cimenterie de Malbaza entend mettre à la disposition des consommateurs un produit de qualité fabriqué avec des équipements de pointe dits de « classe A », entièrement automatisé. Tous les travaux sont terminés et l’usine est d’ores et déjà prête à démarrer, mais les techniciens procèdent à de petits réglages, qui sont nécessaires car, une fois lancés certains gros engins ne doivent plus s’arrêter a expliqué M. Idi Ango. C’est pourquoi, toutes les mesures sont à prendre, tous les détails sont d’une grande importance avant le lancement effectif au plus tard en décembre 2018. S’agissant de la capacité de production, le PDG a indiqué qu’elle couvrira 80% des besoins nationaux. Il a affirmé que le coût de la tonne du ciment qui sortira de la SCM sera au moins égal à celui du ciment importé.

Quant à la question de l’emploi, la société dispose actuellement de 347 salariés dont 276 nigériens. Elle envisage le recrutement de 50 à 100 nouveaux agents essentiellement des jeunes ingénieurs nigériens a précisé le patron de la société. En termes d’emplois indirects, la politique de la société consiste à privilégier la main d’œuvre locale. C’est donc ainsi qu’elle fait appel au service des milliers de familles pour l’approvisionnement en gypse. Et il en sera de même pour le transport qui nécessitera 50 à 60 camions par jour. Après avoir suivi avec beaucoup d’intérêt l’exposé du Président Directeur général de la société de cimenterie de Malbaza, le Premier ministre a salué le courage et la détermination du PDG qui n’a rien lâché malgré les vicissitudes pour concrétiser ce projet dont tous les Nigériens doivent en fiers. Il l’a vivement félicité et souligné que la société mérite tout le soutien et l’accompagnement de l’Etat. La visite du complexe bâti sur un km2 a permis au Premier ministre de voir de plus près toutes les prouesses technologiques de la cimenterie.

Les 3000 ha de l’aménagement hydro-agricole de Konni seront entièrement réhabilités

L’aménagement hydro-agricole de Konni a reçu également la visite du Chef du gouvernement. Le site de 3000ha construit en 1976 et 1983 est aujourd’hui dans un état de dégradation avancé pour n’avoir jamais fait l’objet d’un quelconque travail de réhabilitation. Sa mare jadis si abondante est victime d’un ensablement avancé et s’est rétrécie avec pour conséquences la réduction drastique du volume d’eau, ses barrages sont par endroit effondrés, ils ne retiennent plus les eaux et les cinq périmètres qui n’ont reçu aucun coup de bulldozer depuis trois décennies sont quasiment en abandon. En définitive, c’est un aménagement hydroagricole qui ne représente que l’ombre de lui-même que le Premier ministre a visité. Certes la mare y est, le site avec ses 3000ha, est sous-exploité. L’espoir de revivifier ce site est désormais permis. Et pour cause, il est retenu parmi les projets phares du millenium Challenge Account MCA du millenium Challenge Corporation MCC des Etats Unis. C’est pour constater l’état des préparatifs du chantier de réhabilitation que le Chef du gouvernement s’est rendu sur place avec le Directeur général du MCA Niger, M Badamassi Annou.

C’est un gigantesque chantier regroupant cinq (5) grands axes d’actions à savoir : le traitement des bassins versants, la restauration des capacités de retenues d’eau des barrages, la réhabilitation du canal d’amenée, celle des réseaux d’irrigation et de drainage ainsi que la réhabilitation des digues de protection. Sur place, SE. Brigi Rafini a reçu des explications sur le projet qui démarrera effectivement en septembre 2019 pour la première phase pour un délai d’un an et en septembre 2020 pour la seconde phase également pour un délai d’un an. Les travaux permettront ainsi à l’aménagement de retrouver et mieux de dépasser sa capacité initiale de production. S’adressant aux représentants des groupements de producteurs, le Premier ministre leur a demandé plus de patience et de collaboration tout en les rassurant que le gouvernement mettra tout en œuvre pour la réalisation intégrale des travaux.

Le PM rend une visite de courtoisie au Sultan de Dosso et félicite la promotrice d’une clinique privée

A Dosso, la dernière étape de son voyage, le Chef du gouvernent a visité une polyclinique privée de la ville construite et en cours d’équipement : la polyclinique Babe Yerima qu’une nigérienne a décidé d’ouvrir pour apporter sa contribution à l’amélioration de la santé des populations nigériennes. C’est un établissement sanitaire moderne doté d’une capacité totale d’accueil de 35 à 40 lits et qui offrira beaucoup de services médicaux et paramédicaux. La promotrice a reçu les félicitations et les encouragements du chef du Gouvernement. SE Brigi Rafini a, par la même occasion, rendu une visite de courtoisie au Sultan de Dosso, Son Altesse, Djermakoye Maidanda Seydou. Après un accueil chaleureux et une prière dite devant le palais des Djermakoyes, le Premier Ministre et le Sultan ont eu un entretien.

Zabeirou Moussa, Envoyé spécial(onep)

26 novembre 2018 
Source : http://lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique