Orange Money 300%

A la Présidence de la République : Le Chef de l’Etat reçoit le Conseiller Spécial du Chef de l’Etat togolais et les présidents des Institutions et membres de l’AISCCUF

Issoufou Barry Moussa BarqueLe Président de la République, Chef de l’Etat, SEM. Issoufou Mahamadou, a reçu hier matin en audience, M. Barry Moussa Barqué, Conseiller Spécial du Président de la République du Togo. A sa sortie d’audience, le Conseiller Spécial du Président de la République Togolaise a confié qu’il est porteur d’un message de son Président au Chef de l’Etat nigérien. Il a déclaré avoir mis à profit cette occasion pour évoquer l’excellente relation qui existe entre les deux (2) pays et plus particulièrement entre les deux Chefs d’Etat. «Nous avons également échangé sur les voies et moyens pour  consolider ces relations ; nous connaissons le rôle très important que joue le Président de la République du Niger dans la sous-région et au sein de l’Union Africaine ; il y a donc lieu d’être constamment en contact pour pouvoir faire avancer les projets importants», a souligné M. Barry Moussa Barqué.

 

Le Chef de l’Etat, SE. Issoufou Mahamadou, s’est ensuite entretenu dans l’après midi avec les présidents des Institutions et membres de l’Association des Institutions Supérieures de Contrôle ayant en Commun l’Usage du Français (AISCCUF), qui prennent part à Niamey à la 8ème Assemblée Générale de ladite Association. A leur sortie d’audience, le secrétaire général de l’AISCCUF, M. Didier Miguaud, a confié qu’ils sont venus présenter au Président Issoufou Mahamadou les résultats de leurs travaux après deux (2) jours d’activité. Il  a confié que  le Chef de l’Etat a manifesté son intérêt pour ces travaux et a exprimé la préoccupation qui pouvait être la sienne de voir les Cours des Comptes indépendantes, bien faire leur travail, leur rôle étant essentiel aussi dans le contrôle de l’utilisation de l’argent public au niveau de la régularité, de la probité, mais également au niveau de l’efficacité de l’action publique. «Autant de préoccupations, et nous nous en réjouissons, partagées aussi bien par le Président de la République que par les Institutions Supérieures de Contrôle que nous représentons», a conclu le secrétaire général de l’AISCCUF.

Aïchatou Hamma Wakasso(onep)

23 novembre 2018 
Source : http://lesahel.org/

 

Imprimer E-mail

Politique