Orange Money 300%

Réhabilitation de la route Tahoua-Arlit : Ladan Tchiana tacle violemment Brigi

Réhabilitation de la route Tahoua-Arlit : Ladan Tchiana tacle violemment Brigi« Brigi Rafini doit dire au peuple nigérien où sont passés les 100 millions (NDLR  : Euros) d’AREVA pour la réhabilitation de la route Tahoua-Arlit dans le cadre de l’accord de partenariat stratégique signé en 2014. J’ai fais ma part en obtenant d’AREVA le financement ».

C’est par cette phrase assassine que Omar Hamidou Tchana qui fut ministre d’Etat, ministre des mines et du développement industriel de la renaissance tacle ses anciens amis et annonce dès lors le début de son combat contre la renaissance au moment où certaines sources soutiennent qu’il fera très prochainement, une déclaration pour adhérer au combat du Front pour la restauration de la démocratie et la défense de la République (FRDDR).

Cette révélation qui atteste de l’existence d’un tel fonds, se chiffrant à environ 65 milliards de francs CFA, n’est pas un canular comme d’aucuns veulent le faire croire à l’opinion. Elle est à prendre au sérieux. Elle coïncide avec nos sources qui rapportent qu’Areva aurait mis à la disposition du Niger, une somme se chiffrant à plusieurs milliards Fcfa pour la réfection de la RTA. Ces mêmes sources soutiennent que pour des calculs mesquins, certaines personnalités de la renaissance se sont activées pour que ces fonds transitent par le trésor public avant de suivre une autre voie, dans une autre rubrique. C’est pourquoi, au-delà de l’aspect politique de cette révélation qui anéantisse politiquement le Premier ministre Brigi Rafini et son chef, cette dernière doit interpeller les nigériens sur la gouvernance de la renaissance qui a fait des affabulations son mot de passe comme en témoigne (encadré) les dires de Brigi et d’Issoufou devant les populations d’Agade). Pour voir clair dans ce dossier, l’Opposition politique doit déposer, dans les plus brefs délais, une motion de censure pour éclairer la lanterne des nigériens sur cette rocambolesque affaire. Le mensonge des renaissants a trop duré.

19 novembre 2018
Source : L'Evènement

Imprimer E-mail

Politique