Orange Money 300%

Message du Ministre de la Santé Publique à l’occasion de la Journée Mondiale de lutte contre le Diabète : Dr Idi Illiassou Maïnassara invite les populations à se faire dépister

Message du Ministre de la Santé Publique à l’occasion de la Journée Mondiale de lutte contre le Diabète : Dr Idi Illiassou Maïnassara invite les populations à se faire dépisterA l’instar des autres pays du monde, le Niger célèbre aujourd’hui 14 novembre, la Journée mondiale de lutte contre le Diabète. A cette occasion, le ministre de la Santé publique, Dr Idi Illiassou Mainassara a livré hier matin, un message dans lequel il a invité toute la population à se mobiliser pour se faire dépister dans les différents sites prévus à cet effet. Le thème retenu pour cette journée est : « Famille et Diabète ».

Dans son message, le Ministre de la Santé publique, Dr Idi Illiassou Mainassaraa précisé que le 14 Novembre est une opportunité offerte chaque année pour sensibiliser les familles et les communautés sur comment et pourquoi les personnes deviennent diabétiques, comment le prévenir ainsi que son traitement et son suivi lorsque cette maladie s’installe. Le diabète est l’une des maladies chroniques non transmissibles les plus répandues dans le monde. « Ces dernières années, le diabète est une maladie qui affecte de plus en plus de personnes dans le monde. C’est un fléau qui guette beaucoup de familles » a déploré Dr Idi Illiassou Mainassara. Le ministre de la Santé Publique a expliqué que le diabète se traduit par un taux élevé de glucose dans le sang. Il se manifeste entre autres par une émission très fréquente d’urine, la soif intense, la fatigue intense, l’amaigrissement, les infections répétées, mais dans la majorité des cas ces signes sont absents et le diabète est découvert de façon fortuite ou à l’occasion d’une complication.

Pourtant, plus la maladie est diagnostiquée et traitée tôt, plus les chances de prévenir les complications sévères sont élevées. Par conséquent a estimé le ministre Maïnassara, il est urgent de pouvoir diagnostiquer la maladie et fournir des soins appropriés aux personnes atteintes de diabète. « La sensibilisation et le dépistage s’imposent à travers des manifestations comme lors de la journée mondiale de lutte contre le diabète célébrée le 14 novembre de chaque année » a déclaré le ministre de la Santé publique. Dr Idi Illiassou Mainassara a ajouté que la Fédération Internationale de Diabète (FID) a estimé qu’en 2017, quatre millions de décès annuels étaient attribuables au diabète, soit plus que ceux causés par le VIH/Sida, la tuberculose et le paludisme réunis. « Le diabète affecte de manière disproportionnée les pays à revenu faible ou intermédiaire, dans lesquels sont les ¾ des personnes atteintes de diabète » a-t-il dit.

En plus d’avoir un impact économique important sur les pays et leurs systèmes de santé nationaux, le diabète représente une charge financière majeure pour les individus et leurs familles en raison du cout de l’insuline et d’autre médicaments et fournitures indispensables pour le diabète. « Au Niger, la prévalence actuelle du diabète est une des plus élevées de la sous-région (4,3%). C’est pourquoi les plus hautes autorités du pays ont fait de la lutte contre les maladies et en particulier les maladies non transmissibles comme le diabète une des priorités du Programme de la renaissance » a souligné Dr Idi Illiassou Mainassara. La sensibilisation et le dépistage s’imposent à travers des activités telles que l’organisation de la journée mondiale de lutte contre le diabète. C’est dans ce cadre que le Ministère, en collaboration avec les ONG, SOS Diabétiques Niger, Forum Santé Niger (FORSANI) et Lion’S Club Niamey espoir, célèbre ce 14 novembre 2018 la journée Mondiale de lutte contre le diabète. A cet effet, plusieurs activités sont prévues. Il s’agit d’après le ministre Idi Illiassou Mainassara, des conférences pluridisciplinaires sur le diabète ; des séances de dépistage de diabète qui auront lieu sur les places publiques des 5 communes de Niamey et des chefs-lieux des régions du pays ; une campagne de sensibilisation sur le diabète et l’hypertension artérielle à travers la distribution de 600 guides d’alimentation pour les personnes diabétiques et hypertendues.

Yacine Hassane

14 novembre 2018
Source : http://lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique