Sécurité routière : Formation des FDS sur le transfert d’application pour la lecture d’autocollants holographiques

La reforme engagée dans le secteur des transports au Niger entre dans sa phase décisive avec la tenue hier dans l’après-midi, dans les locaux du ministère des Transports d’un atelier de formation à l’intention des agents de la Police et de la gendarmerie qui sont chargés du contrôle ; de la vérification et de l’identification des véhicules en circulation sur toute l’étendue du territoire national. C’est le Directeur de cabinet du ministre des Transports, M. Diallo Issifi Amadou qui a présidé l’ouverture de cette formation en présence de M. Maiguizo Issoufou, Directeur général de la Société Négoce la Référence (SNER) qui dispense cette formation en tant que principal partenaire du ministère des Transports en la matière.

Cet atelier de formation et de transfert d’Application pour la lecture d’autocollants holographiques de sécurité sur les plaques d’immatriculation des véhicules à moteurs vise essentiellement l’appropriation par les participants de cette importante application dans la gestion de la sécurité routière. Dans le cadre de la réforme du système d'immatriculation et de la ré-immatriculation des véhicules à moteur en République du Niger, il est institué un fichier national du véhicule pour être en conformité avec la loi du 5 novembre 2014. En ouvrant les travaux de cet atelier, le Directeur de cabinet du ministre des Transports, M. Diallo Issifi Amadou a précisé que ce fichier national du véhicule compose l'ensemble des données constituées par l'identité, l'adresse des propriétaires des véhicules à moteurs et les caractéristiques techniques des véhicules immatriculés et ré-immatriculés sur l'ensemble du territoire national.

Cette réforme a été instituée dans le seul but d'identifier et de sécuriser le parc automobile en vue d'améliorer la gestion de la sécurité routière qui a toujours été une préoccupation constante des autorités de la 7eme République. C’est d’ailleurs dans cette optique que le Ministère des Transports a initié dans l'arrêté fixant les caractéristiques techniques et les modalités de pose des plaques d'immatriculation, l'installation obligatoire sur toute plaque d'immatriculation émise au Niger, d’un autocollant holographique de sécurité. «Cependant, ledit autocollant est appliqué au cours de la personnalisation de la plaque d'immatriculation et doit comporter un code QR dont les données ne sont lisibles que par l'usage d'une application consacrée et installée sur Smartphone et fonctionne sans réseau internet», a expliqué le directeur de cabinet du ministre des Transports.

En mettant en place ce dispositif de veille et de sécurité, la Société Négoce la Référence (SNER) s'acquitte aussi d'une obligation contractuelle, a ajouté M. Diallo Issifi Amadou. Au regard des enjeux de cette nouvelle application, le Directeur de cabinet du ministre des Transports a exhorté l’ensemble des participants à accorder toute l'importance que requiert le sujet afin qu’ils puissent maîtriser l'application qui sera mise à leur disposition. Par ailleurs, il faut noter que cette application est exclusivement réservée aux agents en charges du contrôle de la circulation routière.

Pour sa part, le Directeur général de la Société Négoce la Référence, M. Maiguizo Issoufou est revenu sur les raisons de la dégradation de la couleur des plaques d’immatriculation des véhicules en l’occurrence les taxis. Cette situation, a dit le Directeur général de la SNER est liée à un problème technique des machines. Mais d’ores et déjà des dispositions ont été prises pour que tous les usagers qui se trouvent dans cette situation puissent ramener leurs véhicules afin que les techniciens de la SNER reprennent la plaque dans la mesure où le problème est résolu définitivement. La reprise de cette plaque se fait gratuitement, a conclu le directeur général de la SNER.

Hassane Daouda(onep)

07 novembre 2018
Source : http://lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique