73ème session du Comité exécutif de l’Union parlementaire Africain (UPA), à Abuja, au Nigeria : Notre compatriote Idi Gado Boubacar, élu Secrétaire général de l’UPA

La délégation de l’Assemblée nationale conduite par le Président du Parlement, S.E Ousseini Tinni, vient de remporter une victoire dans le domaine de la diplomatie parlementaire avec l’élection de notre compatriote Idi Gado Boubacar au poste de Secrétaire général de l’Union parlementaire Africaine (UPA). Cette victoire du Niger a été consacrée lors de la 73ème session du Comité exécutif de l’UPA qui s’est ténue, hier mardi 6 novembre à Abuja, au Nigeria, en présence de représentants de 24 pays africains.

La victoire du Niger était d’autant plus éclatante que le candidat du Niger a croisé le fer avec deux autres candidats de grande pointure, à savoir M. Cherouati Samir de l’Algérie, et M. Higiro Prosper du Rwanda. Les trois candidats ont d’abord procédé à la présentation de leur candidature, avant que le bureau de séance ne procède au vote. Ce dernier a eu lieu en deux tours, avec un premier scrutin qui a permis au candidat rwandais et à celui du Niger de se « qualifier pour le scrutin final.

La partie était loin d’être gagnée car, d’une part lors du premier tour du scrutin le candidat du Rwanda avait obtenu 10 voix tandis que Idi Gado Boubacar obtenait 6 voix, d’autre part de nombreux pays d’Afrique de l’Ouest susceptibles de voter en faveur de notre compatriote, étaient absents lors de ces assises de l’UPA.

Mais grâce à une action diplomatique rondement menée par le Président de l’Assemblée nationale, S.E Ousseini Tinni, soutenu par l’ensemble de la délégation présente à Abuja (députés, représentation consulaire, et cabinet du PAN compris), le Niger a réussi à renverser la vapeur avec à l’arrivée, notre compatriote qui se retrouve avec 13 voix contre 11 voix pour le candidat rwandais.

Dès la proclamation des résultats, ce fut un tonnerre d’applaudissement au sein de la délégation nigérienne, mais également au sein de la salle de conférence face au capital de sympathie dont est créditée l’Assemblée nationale, mais également le Niger sur le plan international. Une diplomatie nigérienne qui connait de plus en plus un rayonnement éclatant sous la houlette du Président de la République, SE. Issoufou Mahamadou, dont l’aura internationale n’est plus à démontrer.

Il faut rappeler que M. Idi Gado Boubacar avait occupé, de 1998 à 2014, le poste de Secrétaire général permanent du Comité interparlementaire de l’UEMOA (CIP-UEMOA). Il a été auparavant Ministre de la Culture, de la Communication, de la Jeunesse et des Sports en 1993, puis Conseiller à l’Assemblée nationale de 1994 à 1998. Il a également occupé plusieurs fonctions au sein du Cabinet du Premier ministre et au Ministère des finances. Il a déjà plusieurs distinctions à son actif à savoir la Médaille d’argent de l’Intégration de l’UEMOA, la Médaille d’Or de l’Intégration de l’UEMOA, et le Chevalier de l’Ordre du Mono au Togo.

L’homme avait promis, s’il était élu, d’axer son mandat sous le signe du dynamisme de l’institution. S’il est confirmé par la conférence des présidents des parlements africains, Idi Gado Boubacar aura alors toute la latitude de faire preuve de ses compétences et ainsi tenir ses promesses.

Garé Amadou, AP/AN

07 novembre 2018
Source : http://lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique