Poursuite des visites inopinées au niveau des institutions de la République : Rappeler aux agents le devoir qui leur incombe de se remettre résolument au travail

L’équipe de la presse publique, sur instruction de la Primature, continue d’effectuer des visites inopinées au niveau des différents services pour constater si les agents respectent les heures de service. C’est ainsi qu’hier, le ministère de l'Enseignement Primaire, de l'Alphabétisation, de la Promotion des Langues Nationales et de l'Education Civique a été visité. Cette démarche vise à rappeler aux agents de la de l’administration publique le devoir qui leur incombe de se remettre résolument au travail à commencer d’abord par le respect des heures de service. Cette action s’inscrit dans la droite ligne des orientations données par le Président de la République, SE Issoufou Mahamadou, en vue de créer une dynamique de bon fonctionnement de notre administration, tout y en insufflant un élan d’efficacité.

A 8h 00 du matin, le grand portail de ce ministère est grandement ouvert, mais l’endroit demeure calme. Toutefois, on remarque la présence de quelques agents sirotant, qui un café qui un thé, autour d’un vendeur du thé. Aussitôt, à la vue de la caméra, certains d’entre eux se sont levés pour regagner leur bureau. En ce moment, certains auxiliaires arrosent ou balais la cour. Quelque chose nous rassure : la présence des voitures de certains hauts responsables, notamment celle du ministre, du Directeur des Ressources Financières et du Matériel (DRFM) et du Secrétaire Général. A la question de savoir si le premier responsable est là, ses collaborateurs présents répondent qu’il n’est pas loin, il sera là d’un moment à l’autre. Pour vérifier la présence du ministre, l’équipe était allée jusqu’à son bureau avant de visiter d’autres services de son ministère. On note entre autres la présence de plusieurs chefs de services dont le Secrétaire Général, le Chef de Division de l’Informatique et Promotion des TIC, le chef du Bureau d’Ordre, le Conseiller Technique chargé des Relations avec les Partenariats Sociaux, l’Inspecteur de Service, les agents de la Direction de la Promotion de l’Informatique et le Contrôleur. Toutefois, on note l’absence du chef de cabinet, de son secrétaire général, du chargé aux Affaires Pédagogiques dont l’assistant est présent et le chef de la Division des Marchés Publics et bien d’autres responsables dont les bureaux étaient fermés à clef. Bref, près de la moitié des bureaux sont fermés. Du reste, après une vingtaine de minutes de visite, c'est-à-dire à 8h 20mn, beaucoup ne sont pas venus au service. On espère que ces agents sont en route pour rejoindre leur poste.

En conclusion, on peut dire que beaucoup reste à faire car le respect des heures de service. La ponctualité dans le travail relève presque de la gageure dans notre administration. En attendant que les plus méritants soient distingués et les fautifs sanctionnés, notre administration publique continuera de prendre des coups liés à nos mauvais comportements. Les petits malins pourront-ils continuer de passer inaperçus en créant des astuces de toutes pièces?

Mamane Abdoulaye

02 novembre  2018
Source : http://lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique