Signature d'accord entre le Niger et l'Espagne : Les personnes à charge des personnels des Missions Diplomatiques et Consulaires des deux pays peuvent désormais exercer des activités rémunérées

Le Ministre des Affaires Étrangères, de la Coopération, de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l’Extérieur, M. Kalla Ankouraou, a présidé le lundi 29 octobre dernier à Niamey, la cérémonie de signature de l'accord sur le libre exercice d'activités rémunérées des personnes à charge du personnel diplomatique, consulaire, administratif et technique des Missions Diplomatiques et Consulaires de l’Espagne et du Niger. Cette nouvelle preuve de la bonne coopération bilatérale entre la République du Niger et le Royaume d'Espagne, concrétisée par les signatures du ministre des Affaires Etrangères et du Directeur Général pour l'Afrique du Ministère des Affaires Étrangères, de l'Union Européenne et de la Coopération de l’Espagne, permet aux personnes à charge des personnels des Missions Diplomatiques et Consulaires des deux pays, de s’épanouir plus librement dans un cadre officiel.

Cet Accord vient s'ajouter à l'important arsenal juridique du cadre bilatéral existant entre la République du Niger et le Royaume d'Espagne et portant sur des axes prioritaires d'intervention dans les domaines de la santé, du genre, de l'humanitaire, du social, de l'immigration, de l'agriculture, de la sécurité alimentaire et de la culture. En effet, depuis l'année 2008, l'Espagne a adhéré au fonds commun des donateurs du Dispositif National de Prévention et de Gestion des Catastrophes et crises alimentaires. Aussi, avec l'approbation du 3ème Plan directeur de la coopération espagnole 2009-2012, le Niger est dans la catégorie des pays A « d'association élargie ». Endehors de ce cadre bilatéral et étatique, la coopération espagnole intervient également au Niger, à travers des subventions accordées aux ONG, notamment la Croix Rouge, et la FUDEN.

Mais l’essentiel des programmes de coopération mis en œuvre au Niger par l'Agence Espagnole de Coopération Internationale sont à termes. C'est pourquoi, a rappelé le Ministre Kalla Ankouraou, il est important « que nous puissions approfondir les échanges entre nos deux gouvernements en vue de faire le bilan et relancer de nouveaux projets dans les domaines prioritaires ». Des discussions bilatérales, a-t-il ajouté, peuvent être initiées pour reconduire lesdits programmes en tenant compte des priorités de développement du Niger et surtout de sa position stratégique dans la lutte contre l'insécurité, le trafic en tout genre et l'immigration clandestine.

Le Directeur Général pour l'Afrique du Ministère des Affaires Etrangères, de l'Union Européenne et de la Coopération de l'Espagne, M. Raimundo Robredo Rubio, a tenu à saluer l'excellence de la coopération bilatérale nigéro-espagnole. Il a relevé l'importance du leadership du Président de la République, S.E Issoufou Mahamadou dans le G5 Sahel. « Ça fait déjà onze ans que nous sommes au Niger, et nous comptons établir des relations bilatérales à long terme », a affirmé M. Raimundo Robredo Rubio. L'accord signé aujourd'hui, a-t-il conclu, est une autre pièce qui vient s'ajouter à la coopération déjà dense qui existe entre le Niger et l'Espagne.

Souleymane Yahaya (Stagiaire)
31 octobre 2018
Source : http://lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique