Visite du Président de la République sur le chantier du 3ème Pont de Niamey : “Je suis totalement satisfait de ce que j’ai constaté sur le terrain”, déclare SE Issoufou Mahamadou

Issoufou chantier 3eme Pont de NiameyLe Président de la République, Chef de l’Etat, SE Issoufou Mahamadou, a visité le vendredi 26 octobre dernier, le chantier du 3ème Pont de Niamey ou ''Pont Général Seyni Kountché'' qui va relier le quartier Goudel à la rive droite. Lancés il y a 10 mois, les travaux de ce chantier sont à un taux d’avancement global de 23% pour un délai de 36 mois. L’objet de ce déplacement du Président de la République, est de constater de visu l’évolution des travaux, de recenser les difficultés rencontrées et enfin de s’assurer que cet ouvrage structurant sera réceptionné à la date prévue, en juin 2020.

Selon les techniciens, les caractéristiques du projet sont les suivantes : une plateforme de 23 m, un trottoir de 2,5m, une bordure à gauche de 0,5m, deux voies de véhicules automobiles de 2 X 3,5 m, une bordure à gauche de 0,5 m, un terre-plein central de 2,00 m, une bordure à droite de 0,5m, deux voies de véhicules automobiles de 2X3, 5m, une bordure à droite de 0,5m, un trottoir de 2,5m. La largeur du pont est égale à celle de la plateforme. Les poutres en T en béton précontraint 23X40m simples et continues seront adaptées sur le pont principal d’une longueur de 928m. Le pont de la branche du fleuve d’une longueur de 126m utilisera également des poutres en T en béton précontraint de 6X20m simples et continues. Pour ce qui des voies d’accès, elles auront une longueur de 2 553m et seront constituées d’une chaussée avec une couche de roulement en béton bitumineux. La section de transformation de la route des ambassades qui sont en 4 voies entre le point de départ et le boulevard Askia Mohamed seront élargies en 6 voies doubles sens sur une longueur de 158 m.

L’on comprend aisément l’intérêt qu’accordent les autorités du pays, en particulier le Président de la République dans la réalisation de ce joyau qui reliera Goudel à la route Torodi en passant par le quartier Kourtéré. Une fois réalisée, cette voie rapprochera les deux cotés de la ville, facilitera la circulation dans ce secteur, embellira aussi ce pan de la ville de Niamey sans compter qu’à l’heure actuelle des centaines de jeunes nigériens et chinois travaillent pour la concrétisation de ce rêve.

A son arrivée sur le chantier, le Président de la République a trouvé plusieurs personnalités qui l’attendaient dont entre autres, l'Ambassadeur de Chine au Niger, SE Zhang Lijun, le Directeur de cabinet du Président de la République, M. Mahamadou Ouhoumoudou, le ministre de l’Equipement Kadi Abdoulaye, ainsi que les autorités régionales et celles de la Ville de Niamey. La visite a commencé par l’explication des techniciens du schéma de ce pont. Peu après, la délégation s’est rendue sur le site proprement dit pour constater l’évolution des travaux.

A l’issue de cette visite, le Président de la République s’est exprimé en ces termes : «Je suis satisfait de l’évolution des travaux sur ce chantier auquel j’attache une grande importance. Il s’agit d’un investissement important d’environ 51 milliards de FCFA. Le chantier avance normalement et plaise à Dieu nous espérons le réceptionner au mois de juin 2020 ». Evoquant l’opportunité que cela représente à notre jeunesse, le Président de la République a ajouté que c’est un chantier important qui donne l’occasion de créer des emplois aussi pour les jeunes nigériens. « Il ya près de 300 jeunes nigériens avec leurs collègues chinois qui travaillent sur ce chantier » a déclaré le Président Issoufou Mahamadou. S’agissant des difficultés, le Chef de l’Etat a reconnu qu’il y a quelques une qui lui ont été signalées. « D’abord, il y a la question d’expropriation des populations qu’on doit prendre en main. Et puis pour éviter des retards nous dévons demander à la NIGELEC de rehausser la ligne haute tension au niveau de Goudel » a dit SE Issoufou Mahamadou.

Bref, le Président de la République a conclu en ces termes : «Je suis totalement satisfait de ce que j’ai constaté sur le terrain. L’entreprise chinoise travaille très bien ; elle exécute dans de bonnes conditions le contrat qui la lie aux autorités nigériennes et chinoises. J’espère qu’en fin juin 2020 nous allons inaugurer cette infrastructure extrêmement importante pour la ville de Niamey qui vient s’ajouter comme vous le savez aux autres infrastructures qui ont été réalisées au bénéfice de la population nigérienne ». Pour ce qui est du dédommagement de la population riveraine, le Chef de l’Etat, a assuré que les mesures sont prises. « Les riverains vont être dédommagés comme on l’a fait dans le cadre des autres réalisations qui ont été faites non seulement dans le pays en général et ici à Niamey en particulier», a assuré le Président de la République.

Mamane Abdoulaye(onep)

29 octobre 2018
Source : http://lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique