Poursuite de la mission du parlement de la CEDEAO au Niger : Conjuguer les efforts au plan régional pour endiguer la migration clandestine

Le 2e vice-président de l’Assemblée Nationale, M. Liman Ali Mahamadou, a présidé hier matin dans la salle de la Commission des Affaires Economiques et du Plan de l’Assemblée Nationale une séance de travail entre le Réseau parlementaire de lutte contre la Migration Clandestine, la Traite des personnes, l’Apatridie et la Création d’autres Alternatives, et la mission d’information et de sensibilisation sur la migration clandestine du parlement de la CEDEAO, conduite par son président, M. Moustapha Cissé Lo.

En prenant la parole à cette occasion, M. Moustapha Cissé Lo a d’abord rappelé qu’il ressort de la réunion de Praia des recommandations à l’attention de la commission et des Chefs d’Etat, d’entreprendre une sensibilisation à grande échelle sur les enjeux de la migration clandestine ; convoquer une réunion des acteurs concernés sur le sous emploi des jeunes, la stimulation du secteur privé et le financement d’un micro crédit ; renforcer le mécanisme de mise en application des politiques de la CEDEAO relatives à la libre circulation des personnes et des biens ; renforcer le mécanisme communautaire pour l’application des politiques de la CEDEAO sur la corruption, la démocratie, la bonne gouvernance ; promouvoir l’élaboration et la révision des documents de politiques migratoires aussi bien au niveau des pays que de la région ; faciliter la création des réseaux entre les acteurs étatiques et les acteurs non étatiques, les autorités locales, les collectivités locales ; impliquer les ONG et les OSC devant être impliquées dans le processus de prise en charge des questions migratoires, tout comme les élaborateurs des politiques, les parlementaires, les journalistes, les chercheurs ; s’assurer de l’implication de parlementaires dans le contrôle de fonds d’intervention ; organiser des conférences sur la migration africaine avec tous les acteurs concernés aux niveaux des pays et de la sous région, et international.

« Je me réjoui hier après la rencontre avec le Chef de l’Etat qu’il me dise que pour la monnaie unique, vous devez vous autosaisir de ce dossier. Et nous l’avons accepté, à Accra, de discuter de la monnaie unique. Le président Issoufou Mahamadou sera notre invité d’honneur parce que c’est lui qui est à la tête de la Task force au niveau de la CEDEAO. Si on ne prend pas garde et si on ne trouve pas des solutions rapides pour arriver à la monnaie unique, arriver à la Zone de Libre Echange, nous ne faisons que de discours, nous ne trouverons pas des réponses à la migration clandestine », a déclaré M. Moustapha Cissé Lo. Il a noté qu’au cours de cette rencontre, ils vont échanger avec les députés nigériens membres du Réseau en charge de la migration sur diverses questions relatives à la migration.

Pour sa part, la présidente du Réseau parlementaire en charge de lutte contre la Migration , Mme Amina Saminou Laouali , elle a entre autres rappelé les missions de leur réseau, à savoir la sensibilisation et la formation des parlementaires sur la migration, la sensibilisation des populations en vue d’endiguer et régler le phénomène de migration clandestine pour une migration juste et régulière. Elle a souligné que le réseau s’est doté d’un cahier de charges qu’il espère exécuter avec l’aide des partenaires. En effet, elle a indiqué que la première activité du réseau a permis de se rendre à Agadez afin de rencontrer les différents acteurs concernés par la question migratoire.

Selon elle, le réseau se propose, avec l’appui des partenaires, d’organiser au cours de cette session, entres autres, une journée parlementaire sur le thème « enjeux, défis et opportunités de la migration au Niger ». Mme Amina Saminou Laouali a mentionné qu’à l’issue de la journée parlementaire et sur la base des recommandations formulées, il faudra organiser un atelier d’harmonisation et d’élaboration des textes législatifs.

Laouali Souleymane(onep)

19 octobre 2018
Source : http://lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique