Orange Money 300%

L’ANDP Zaman Lahiya : Après le congrès, c’est l’effritement

L’ANDP Zaman Lahiya Après le congrès, c’est l’effritementL’ANDP Zaman Lahiya, le parti de feu Moumouni Adamou Djermakoye, risque aujourd’hui de disparaitre de la scène politique nigérienne. Pour cause, les responsables actuels semblent tous avoir comme mission l’anéantissement du parti au profit de leurs propos intérêts mesquins et cupides. Après le congrès contesté par une partie des militants du parti, la déchirure est aujourd’hui à son paroxysme. Tous les deux camps qui se disputent la légitimité travaillent pour se faire aimer par le Guru de la renaissance. Cela au détriment de la noblesse politique du parti et sa survie. Certains ont abandonné la sagesse du parti pour plaire aux princes qui dirigent, d’autres l’ont oublié pour se faire inviter à la mangeoire de la renaissance. Malgré, la détermination des militants soucieux de l’avenir de leur cadre politique. Des militants qui refusent de se faire embarquer dans une aventure suicidaire qui n’aurait d’autre objectif que l’amenuisement, l’éclatement de l’ANDP Zaman Lahiya. Beaucoup de militants se disent déterminés à ne pas suivre les sirènes du ventre et de la honte. Au nom de ce principe, nombreux ont décidé de s’en aller. Ils ont décidé de quitter pour s’afficher désormais aux couleurs de Lumana Africa. En tout cas, selon des témoignages recueillis, dans le département de Dosso, réservoir électoral incontesté de l’ANDP, plusieurs militants du parti se réclament déjà de Lumana et d’autres vont à Zarimi Talkawa, un parti récemment créé par le maire de la commune urbaine de Dosso. Une situation qui risque alors de précipiter la disparition totale de l’ANDP dans la région de Dosso. Cela pendant que les mercenaires politiques et autres suppôts de la renaissance, ta pis au sein du parti, continuent à s’entredéchirer pour le contrôle de la coquille vide.
M.D

07 octobre 2018
Source : Le Courrier

Imprimer E-mail

Politique