Orange Money 300%

Élection de Amadou Boubacar Cissé à la tête du Front Démocratique et Républicain (FDR) : toutes les vérités

Élection de Amadou Boubacar Cissé à la tête du Front Démocratique et Républicain (FDR) : toutes les véritésÉlection de Amadou Boubacar Cissé à la tête du Front Démocratique et Républicain (FDR) : toutes les vérités Le Front Démocratique et Républicain (FDR) a été officiellement créé le 12 Mai 2018 par le FRDDR, le FPNAD, le FOI et certaines OSC en vue de contribuer entre autres au « respect des principes et des règles de la bonne gouvernance dans tous les domaines de la vie politique, économique, sociale et culturelle » au Niger. Après une première phase de présidence tournante peu efficace, la Coordination Nationale du FDR avait décidé de procéder à une présidence fixe pour un délai requis. Pour rendre ce mode de conduite du mouvement politique plus opérationnel, il a été proposé les noms de trois anciennes personnalités de la Républiques, toutes membres du FDR, à savoir, Hama Amadou, Mahamane Ousmane et Amadou Boubacar Cissé. Après le désistement du Président Hama Amadou, il ne reste sur la liste que les candidatures de ces deux amis cité ci-haut.

La polémique a commencé lorsqu’un comité composé de deux personnes (Falké Bacharou et Omar Noma) avait été mis en place et chargé pour un mandat de quatorze (14) jours de contacter les leaders en question et de leur demander de désigner un parmi eux pour être Président du FDR. Ce comité par glissement de responsabilités n’a pas trouvé mieux que de se substituer au FRDDR, un front membre du FDR, pour lui attribuer la mission d’effectuer le choix. Plusieurs polémiques ont été constatées au sein de FRDDR au tour de cette question.

Après soixante-sept jours de blocage, la Coordination Nationale (CN) du FRD, instance suprême du front, avait retiré ce mandat audit comité pour renvoyer la question à son sein. Le vendredi sept (07) septembre 2018 la réunion de la Coordination Nationale a pris la forme d’un véritable CNDP avec le retrait des trois (03) représentants du FRDDR au motif qu’ils sont les seuls habilités à trancher sur cette question. La réunion de la CN avait continué ses travaux et avait permis à l’unanimité des onze (11) membres présents de choisir Amadou Boubacar Cissé comme Président du FDR.

L’élection de Cissé ne vise guère à remplacer Hama Amadou comme Chef de file de l’opposition, mais à rendre crédible la lutte politique que certains individus aux agendas cachés au fond de leurs poches dorées, cherchent à étouffer. L’histoire politique du Niger les mettra tôt ou tard à nu et le peuple en jugera.

ADAM 

23 septembre 2018 
Source : Le Monde d'Aujourdhui

Imprimer E-mail

Politique