Labo-Issoufou : 46 ans d’amitié et de fraternité achevés dans la trahison

Labo-Issoufou 46 ans d’amitié et de fraternité achevés dans la trahisonAu Niger, très peu de personnes savent que le président actuel du CDS Rahama, Abdou Labo et le président de la République, Issoufou Mahamadou, entretenaient des relations d’amitié et de fraternité de plusieurs décennies. Des relations de 46 ans qui ont été achevées dans la trahison, la tragédie familiale et les déchirements. Ami de très longue date, une source parfaitement au courant de leurs relations amicales depuis la nuit des temps, a confié aux courriers que c’est par l’intermédiaire de Abdou Labo et d’un autre ami qui se nommerait Hamza que le Président Issoufou a fait la connaissance de son épouse Aïssata, l’actuelle première dame du Niger.

C’était au quartier Lacouroussou de Niamey. Des décennies plus tard, lorsque les deux hommes font leur entrée en politique, l’un à la tête du Pnds Tarreya, l’autre comme membre du CDS Rahama, la confiance était déjà bien cimentée. Et c’est naturellement que Mahamadou Issoufou proposera à son vieil ami Abdou Labo d’adhérer au Pnds. Ce que le second a poliment refusé. Leur amitié restera néanmoins intacte. Et elle survivra même au départ du Pnds de l’Alliance des forces de changement (AFC), un évènement pourtant douloureux qui a été à la base de la perte du pouvoir de CDS et de Mahamane Ousmane.

En 2011, lorsqu’il parvient au second tour, suspendu au choix de Hama Amadou, c’est sur les épaules de l’ami Labo qu’il s’appuiera pour convaincre le président du Moden Fa LumanaAfrica de lui accorder le soutien de son parti. Au cours de cette période des plus angoissantes pour Mahamadou Issoufou, Abdou Labo a tout fait pour aider son vieil ami. Tout a été entendu sur cet épisode. Mais la réalité dépasse l’histoire. Pour amener son ami Labo à se jeter corps et âme dans ce combat qui semble vital pour lui – et l’on a compris par la suite ce qu’il veut faire du pouvoir – Issoufou Mahamadou a notamment promis à Abdou Labo qu’il attribuerait au CDS Rahama, si Hama et Lumana basculaient pour lui et le Pnds, les postes de Premier ministre, de l’Intérieur et de l’Equipement. Abdou Labo se met alors à l’ouvrage. Et au bout de quelque temps, il parvient à arracher à Hama Amadou une permission de trois jours de réflexion. Trois jours qui paraissent une éternité pour Issoufou Mahamadou qui n’a pas arrêté d’appeler Abdou Labo au point où celui-ci a manifesté son exaspération.

La fameuse rencontre rapportée par le président du Moden Fa Lumana Africa au cours de laquelle lui et Issoufou Mahamadou auraient juré sur le Saint Coran pour le respect scrupuleux de leurs engagements est une initiative personnelle de Labo. Au cours de cette réunion à trois au domicile de Abdou Labo (quartier Recasement), en présence d’un marabout du nom de Malam Issa, Hama Amadou a fait preuve d’une extraordinaire souplesse. Non seulement, il n’a pas trop insisté sur les revendications et les exigences, mais il a fait mieux. Selon les témoignages de notre source qui affirme que Issoufou Mahamadou s’y reconnaîtra aisément, Hama Amadou lui a même indiqué qu’il est prêt à le soutenir pour deux mandats, à condition qu’il lui retourne l’ascenseur. La suite est connue de tout le monde. Issoufou Mahamadou a roulé tout le monde dans la farine. Son ami Labo garde l’amertume d’un homme brisé par un homme en qui il a fait entière confiance, s’obligeant à convaincre Hama Amadou qui a marqué un temps d »hésitation et de méfiance.

Depuis son incarcération à la maison d’arrêt de Say ? Abdou Labo n’a pas décoléré. Il est même très amer, surtout qu’il est dépouillé de tout. De ses enfants qu’il réclame, mais aussi de ses droits civiques qu’il a perdus dans un pays où des trafiquants de drogue et d’armes se promènent avec des passeports diplomatiques, agissent au nom de l’Etat et mènent tranquillement, au vu et au su de tout le monde, leurs activités criminelles. À suivre !

Laboukoye

12 août 2018
Source : Les Courriers

Imprimer E-mail

Politique