Rupture d’égalité et discrimination : La Présidente-Directrice Générale de l’ARTP devant la Halcia

Bety Aichatou Habibou Oumani HalciaLe collectif des candidats retenus au concours de recrutement organisé par le cabinet de placement ALPHA SIMO pour le compte de l’Autorité de régulation des télé- communications et de la poste (ARTP) a porté plainte ce mardi 03 juillet 2018 devant la Haute autorité en charge de lutte contre la corruption et les infractions assimilées (HALCIA), contre Mme Betty. Ce collectif des candidats reproche à la puissante Présidente-Directrice Générale de l’ARTP d’avoir annulé leur concours du fait de la non-admission de sa sœur biologique audit recrutement. Comme pour prouver sa puissance au cabinet ALPHA SIMO, aux candidats dont le concours est annulé et à tous ceux qui doutent de sa puissance, dame Betty va par la suite octroyer un contrat à durée indéterminée à sa sœur, sans passer par un concours et, en même temps que ses trois autres membres de sa famille. C’est donc pour dénoncer cette banalisation de leur avenir à travers la discrimination et rupture d’égalité dont ils ont été victimes que, ce collectif des candidats a jugé utile de porter plainte devant la Halcia contre la PDG de l’ARTP Mme Betty. Notons qu’actuellement, un autre concours est ouvert pour le recrutement d’une douzaine d’agents pour le compte de l’ARTP via le cabinet Cosef. Selon nos sources, ce concours n’est ni plus ni moins qu’une farce de plus de Mme Betty car celle-ci aurait déjà sous la main ses propres agents qui sont tous déjà à l’ARTP sous le régime de contrat à durée déterminée et que celle-ci s’apprête à recruter à travers une mascarade montée de bout en bout. En effet, on peut constater dans l’annonce du cabinet COSEF que tous les postes demandés sont ceux déjà occupés par des parents, amis et connaissances politiques de la PDG de l’ARTP.Nous vous dévoilerons la liste complète de ces douze (12) agents, les postes qu’ils occupent actuellement au sein de l’ARTP et leurs liens respectifs de filiation avec Mme Betty. Une simple comparaison avec les profils demandés dans l’annonce de Cosef suffit pour se convaincre que l’ARTP est désormais un patrimoine des Oumani et Betty. Sacré régime de la renaissance !

09 juillet 2018
Source : Le Courrier

Imprimer E-mail

Politique