Cérémonie de décoration du Représentant Résident de la Banque Mondiale au Niger : Siaka Bakayoko fait Officier de l’ordre du mérite du Niger

La ministre du Plan, Mme Aichatou Kané Boulama, a présidé, mercredi dernier dans la soirée, au Grand Hôtel de Niamey, la cérémonie de décoration de M. Siaka BAKAYOKO, Représentant Résident de la Banque Mondiale au Niger en fin de mission dans notre pays. La cérémonie s’est déroulée en présence de plusieurs membres du Gouvernement, des députés nationaux, des membres du corps diplomatique résidant au Niger, des représentants des organisations internationales, du personnel de la représentation de la Banque Mondiale au Niger et de plusieurs cadres du ministère du Plan et ceux des projets et programmes de développement.

Dans le discours qu’elle a prononcé à cette occasion solennelle, la ministre du Plan et en sa qualité de Gouverneur de la Banque Mondiale au Niger, Mme Aichatou Kané Boulama, a rendu un vibrant hommage à celui qu’elle qualifie désormais de frère et ami du Niger, pour avoir fortement contribué au renforcement des relations bilatérales avec la Banque Mondiale. A travers cette cérémonie, il s'agit pour les autorités nigériennes d'exprimer sa reconnaissance et la haute appréciation à M. Siaka Bakayoko pour les services rendus au pays.

« Nous sommes d'autant plus fondés, Cher Siaka, à t'exprimer vivement cette reconnaissance car nous sommes témoins de la forte impulsion que tu as su si bien imprimer au partenariat avec la Banque Mondiale, qui jouit aujourd'hui d'un formidable élan, depuis que tu as pris fonction au Niger en 2015 », a-t-elle dit.

La ministre du Plan n’a pas manqué de saisir cette occasion pour dresser un bilan exhaustif enregistré par le Niger grâce à l’implication et à la bonne collaboration de M. Siaka Bakayoko. Elle a cité quelques faits qui illustrent ces résultats de la coopération entre la Banque Mondiale et notre pays. Il s’agit entre autres du doublement de l'allocation IDA pour le Niger qui passe à 1,2 milliard de dollars US pour la période 2018-2022, des ressources qui permet au Niger de s'atteler à la mise en œuvre du PDES 2017-2021 ; l'augmentation substantielle du niveau des appuis budgétaires en réponse au plaidoyer du Gouvernement pour renforcer sa capacité de financement des besoins prioritaires nés des effets de différents chocs exogènes et internes auxquels le pays fait face ; la réponse urgente aux déplacés de la région de Diffa et la mise en place d'un mécanisme de réponse immédiate aux effets des changements climatiques sur l'ensemble du territoire national ; la dotation du Niger d'un nouveau Cadre de Partenariat Pays (CPF) pour la période 2018-2022, aligné sur les priorités du Gouvernement définis dans le PDES 2017-2021.

Elle a souligné les assistantes techniques de M. Siaka Bakayoko qui ont contribué à la réussite de l'organisation de la Conférence de la renaissance en décembre 2017 à Paris. Mme Aichatou Kané Boulama n’a pas manqué de souligner les appuis de M. Siaka dans l'amélioration du dialogue politique avec le Gouvernement sur les priorités nationales et sectorielles de développement tant au sein du Cadre formel de concertation Gouvernement-PTF que dans le cadre du dispositif interne des partenaires techniques et financiers pour la coordination de l'Aide publique au développement.

« Aussi, comment pourrais-je passer sous silence ta grande contribution au renouvellement/rajeunissement total du portefeuille des opérations aussi bien en ce qui concerne les projets régionaux que nationaux ; ce qui a permis d'aboutir à une performance satisfaisante dans la mise en œuvre du précédent Cadre de Partenariat Stratégique (CSP) 2013-2016, comme cela a été confirmé par les conclusions de la revue conjointe de la performance du portefeuille des projets financés par la Banque mondiale », a-t-elle dit.

Elle s’est aussi réjouie de l’amélioration de la performance exceptionnelle de taux de décaissement à fin juin, qui est aujourd'hui à plus de 27%, et qui constitue une avancée très significative. « Ces résultats probants illustrent éloquemment tes qualités personnelles de manager de haute facture doté d'une ouverture d'esprit et d'un sens aigu d'humour à toute épreuve. Le Niger retiendra de toi un bon collaborateur et un ami dont l'ouverture d'esprit t'a permis d'être intégré dans la société nigérienne. Le Niger, désormais ton pays, ne t'oubliera jamais», a-t-elle confié. Avant de terminer son allocution, la ministre du Plan a souhaité que M. Siaka Bakayoko soit le porte parole du Niger partout où il sera dans le cadre de ses futures fonctions et de témoigner le progrès que notre pays est entrain d’accomplir grâce à la ferme volonté du président de la République, SEM Issoufou Mahamadou, Président de la République, Chef de l’Etat.

Pour sa part, le Représentant Résident de la Banque Mondiale sortant, M. Siaka Bakayoko a, dans son intervention, après avoir reçu sa distinction, remercié le Gouvernement et le peuple nigériens pour l’honneur dont il a fait l’objet. Il a réaffirmé son engagement de demeurer un ambassadeur du Niger partout où il sera dans le cadre de ses futures missions.

Ainsi, Après trois ans de service au Niger, M. Siaka Bakayoko quitte le Niger pour Washington. Il a dédié la distinction qu’il a reçue à l’ensemble du personnel de la représentation de la Banque Mondiale au Niger. Au terme de son intervention, il a formulé le vœu pour que le Gouvernement du Niger et le Groupe de la Banque Mondiale œuvre pour un développement économique et social du Niger, au grand bonheur de la population du Pays.

La cérémonie a été sanctionnée par la remise de la décoration et un tableau d’art en guise de cadeau au représentant sortant de la Banque Mondiale au Niger.

Ali Maman(onep)

23 juin 2018
Source : http://lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique