Orange Money 300%

Dialogue politique Etats-PTF : Une vision partagée pour rendre le secteur de l’eau et de l’assainissement performant

Le Ministre Directeur de Cabinet du Président de la République, M. Ouhoumoudou Mahamadou, a présidé la réunion de dialogue politique entre l’Etat du Niger et ses partenaires techniques et financiers du secteur de l’eau et de l’assainissement qui s’est tenue, hier matin à Niamey. Cette réunion a pour objectif de tenir un dialogue franc et sincère entre les deux parties pour, ensemble, trouver les solutions à même de rendre le secteur de l’eau et de l’assainissement performant.

La réunion de dialogue politique de cette année se tient au dernier jour des travaux de la onzième revue sectorielle de l’eau et de l’assainissement. Durant les trois jours qu’ont duré les travaux, la situation du secteur de l’eau et de l’assainissement a été exposée et largement débattue. Lors de la dernière Revue Sectorielle, le Gouvernement du Niger s'est engagé à investir un pourcentage conséquent du budget national dans le secteur de l'Eau et l'Assainissement. Dans la Loi de Finances 2018, 3,7% du budget national est consacrée à ce sous-secteur qui est un vecteur de développement dans les secteurs de l'éducation, de la santé, de la sécurité alimentaire et nutritionnelle, de l'énergie, de la sécurité et de la stabilité.

Procédant à l’ouverture officielle de la session du Dialogue Politique Etat-PTF de la onzième revue sectorielle de l’eau et de l’assainissement, M. Ouhoumoudou Mahamadou à rappeler que, certes, des progrès ont été enregistrés, mais ils demeurent insuffisants face aux énormes défis auxquels le secteur est confronté. Pour relever ces défis, le gouvernement du Niger a adopté en 2017 le programme sectoriel eau, hygiène et assainissement (PROSEHA). Pour lui, ce programme « tient compte des objectifs de développement durable (ODD) et cadre parfaitement avec le programme de renaissance Acte II de son Excellence Monsieur Issoufou Mahamadou, Président de la République ». Le PROSEHA présente clairement les besoins en financement du secteur et la procédure de mise en œuvre pour atteindre les résultats escomptés, à savoir l’approche programme.

Le chef de file des Partenaires Techniques et Financiers du secteur de l’eau et de l’assainissement a, dans son intervention, résumé les engagements pris par le Niger et les accomplissements constatés sur le terrain. Il a salué «la responsabilisation des collectivités territoriales par un transfert de compétences et des ressources pour le développement du service public de l'eau et de l'assainissement ».

Désormais, la région a la charge de la programmation, de la budgétisation, de la mise en œuvre, du suivi et du rapportage. Il a aussi salué la création du Pôle de Coordination de l'hydraulique qui a pour but d'assurer un suivi des indicateurs de façon régulière et transparente. En somme, M. Eric Dietz assure la partie nigérienne que les PTF partagent l’avis des autorités sur le fait que les ressources publiques, complétées par une aide internationale comme levier, devront permettre de dégager des fonds additionnels, notamment en provenance du secteur privé. Pour y parvenir, « il est important que l'environnement et le climat des affaires soient suffisamment propices pour permettre l'implication forte du secteur privé », a-t-il conclu.

Au cours de cette réunion de Dialogue Politique, cinq points seront débattus, à savoir la durabilité du secteur en milieu rural à travers la gestion déléguée du secteur de l’eau ; le mécanisme du suivi du ministère de l’Hydraulique et de l’Assainissement ; la viabilité du secteur en milieu urbain, notamment les sous-points de la revue de la tarification de l’eau et du non-paiement des arriérés ; la mobilisation des ressources et enfin l’adhésion des Partenaires Techniques et Financiers au Mécanisme Commun de Financement (MCF). Avant de passer à l’examen de ces points, les ministres représentant le Niger et les représentants des Partenaires Techniques et Financiers ont passé en revue la mise en œuvre des engagements formulés lors de la précédente revue sectorielle.

Souleymane Yahaya (Stagiaire)

23 juin 2018
Source : http://lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique