A la Présidence de la République : Le Chef de l’Etat reçoit le haut commissaire des Nations Unies pour les Refugiés

Le Président de la République, Chef de l’Etat, S.E Issoufou Mahamadou, s’est entretenu, hier dans l’après-midi, avec le haut commissaire des Nations Unies pour les Refugiés, M. Filippo Grandi, en mission de travail dans notre pays. A l’issue de cette audience, le diplomate onusien a déclaré avoir remercié sincèrement le Chef de l’Etat pour l’accueil exemplaire que le Niger offre aux refugiés des pays voisins, en l’occurrence le Nigeria et le Mali. “C’est d’ailleurs la raison fondamentale pour laquelle j’ai voulu célébrer le 20 juin 2018, la Journée Mondiale des Refugiés, à Niamey pour marquer notre admiration, notre respect et notre gratitude au Niger pour son travail remarquable en faveur des refugiés. C’est pourquoi, nous pensons qu’il est important que la communauté internationale continue à être auprès du Niger en augmentant son appui pour la prise en charge adéquate des refugiés du Nigeria à Diffa par exemple ou encore ceux du Mali dans la zone de Tillabéry. Nous avons des politiques et stratégies d’urbanisation de ces refugiés à long terme avec le soutien de la Banque Mondiale et d’autres partenaires. Nous avons également évoqué avec le Chef de l’Etat l’évacuation des personnes très vulnérables de la Lybie pour être réinstallées dans des pays tiers. Cette réinstallation existe mais elle est lente. Nous avons convenu avec le Président Issoufou de demander aux pays de réinstallation d’accélérer le processus’’, a précisé M. Filippo Grandi avant d’ajouter qu’ils ont parlé aussi de ce groupe de Soudanais arrivés à Agadez en provenance de la Lybie. Comme nous avons été à Agadez hier, il a été très clairement dit à ce groupe qu’il n’y aura pas de réinstallation. Sur place, ‘’ nous avons échangé avec les autorités administratives, communales et coutumières d’Agadez sur la nécessité de régler ce problème en fournissant de l’assistance humanitaire dans un centre de transit qui sera aménagé dans les prochaines semaines pour éviter que ces gens ne dorment pas dans les rues de la ville’’, a conclu le haut commissaire des Nations Unies pour les Refugiés.

Hassane Daouda(onep)

23 juin 2018
Source : http://lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique