Lancement officiel du Réseau International des Parlementaires pour la Paix (AIPP- Niger) : Promouvoir le dialogue et la coopération entre les parlementaires du monde en faveur de la paix et du développement humain

Le 1er vice-président de l’Assemblée nationale, M. Iro Sani, a présidé, le 16 juin dernier, la cérémonie de lancement du Réseau International des Parlementaires pour la Paix AIPP-Niger et l’installation des membres de l’Association Internationale des Parlementaires pour la Paix (AIPP-Niger). L’objet est de promouvoir et encourager le dialogue et la coopération entre parlementaires du monde entier en faveur de la paix et du développement humain. La cérémonie s’est déroulée en présence du Premier ministre, SE. Brigi Rafini, des présidents des institutions de la République, du président international de la Fédération pour la Paix Universelle (FPU), des membres du gouvernement, et de plusieurs invités.

En procédant à l’installation de l’Association, M. Iro Sani, a indiqué que les défis critiques auxquels font face nos Nations concernent, entre autres, les effets dévastateurs du changement climatique; la montée des idéologies extrémistes, tant religieux que politiques ; le problème de l'extrême pauvreté et l'importance essentielle d'une bonne gouvernance, non seulement pour les gouvernements, mais aussi pour tous les secteurs de la société, notamment le secteur confessionnel et le secteur de l'éducation.

En effet pour lui, les Parlementaires sont les mieux outillés pour être les défenseurs de la paix et du développement humain. En tant que représentants du peuple, ils occupent une position de médiateurs entre le gouvernement et la société civile. Leurs expériences face aux défis de la vie sociale, associée au travail d'élaboration des lois et politiques publiques, donnent un ensemble unique de compétences et de connaissances pour contribuer à l'édification d'un monde de paix.

Selon M. Iro Sani, l'AIPP offre la possibilité aux parlementaires de toutes les nations, de tout bord politique de se réunir dans un esprit de coopération, de partage, de fraternité et de dialogue pour rechercher des solutions aux problèmes nationaux, régionaux et mondiaux. « Le Parlement de Notre Nation le Niger apprécie hautement lesdites valeurs et y adhèrent en vue de redonner un grand espoir au processus de la paix et de Développement amorcé dans notre Nation, au sein du G5 Sahel, dans notre Continent et dans le monde », a-t-il déclaré.

Le 1er vice président de l’Assemblée nationale a ensuite décliné les objectifs de l'IAPP qui sont la promotion de la bonne gouvernance dans tous les secteurs de la société ; le développement de programmes éducatifs de qualité pour les parlementaires; la promotion du dialogue et de la coopération entre parlementaires des pays du monde entier en vue du renforcement de la paix et du développement humain; la protection, la préservation et la défense de la dignité et de la valeur de chaque être humain, reconnaissant que tous les êtres humains sont membres d'une famille globale; le renforcement de la famille comme institution centrale et la plus fondamentale de la société ; les actions pour construire la confiance, le respect mutuel et la coopération entre les peuples du monde ; les actions pour améliorer les relations entre les religions respectueuses et coopératives comme essentielles à la construction d'un monde pacifique ; la préservation de l'environnement etc. « Etant donné que nous vivons dans un monde interconnecté et interdépendant, nous sommes convaincus que l' AIPP sera une contribution importante à la paix et au développement humain pour l'ensemble de l'humanité », a-t-il assuré.

Le président international de la Fédération pour la Paix Universelle (FPU), Dr Thomas Walsh, a rappelé que les parlementaires représentent la population; en cette qualité, ils jouent un rôle unique et fondamental dans leur pays et à travers le monde. Les problèmes sont souvent de nature globale, les gens sont conscients que ces derniers font appel à des solutions globales. « Nous sommes confiants que l'AIPP-Niger jouera son rôle primordial pour la promotion de la paix et le développement humain au service des peuples et de l'humanité », a-t-il estimé.

Pour le Secrétaire Général de FPU Afrique, Dr Paterne Zinsou, depuis son lancement et avec son statut d'organe Consultatif Spécial auprès de l'ECOSOC des Nations Unies, la Fédération pour la Paix Universelle (FPU) a travaillé étroitement avec les parlementaires du monde entier afin de renforcer la construction d'un monde de paix durable, basé sur les principes universels. Les fondateurs de la Fédération pour la Paix Universelle, Rev. Dr Sun Myung Moon et Dr Hak Han Moon, ont lancé l'initiative des « Parlementaires pour la Paix» globale en 2001 centrée sur les Ambassadeurs de Paix. Cette initiative, point de départ de la Tournée Inaugurale de la Fédération pour la Paix Universelle dans 120 nations en 2005, a rassemblé de nombreux dirigeants et beaucoup de parlementaires du monde entier autour de programmes divers visant à contribuer à la réalisation d'une paix durable dans le monde.

Les Parlementaires nigériens, représentants du peuple, en activité, anciens et participants à la session spéciale de lancement du Réseau International des Parlementaires pour la Paix du Niger, ont pris la résolution de travailler ensemble pour la paix et le développement humain dans le monde.

Il faut souligner qu’au cours de la cérémonie plusieurs autorités, dont le Premier ministre, SE. Brigi Rafini, ont été nominées et distinguées du titre d’Ambassadeur de la paix par le président international de la Fédération pour la Paix Universelle (FPU), Dr Thomas Walsh. Dans l’après-midi une soirée de gala a été organisée dans les jardins de l’Assemblée nationale à l’honneur des invités. La soirée a été animée par la talentueuse chanteuse, Fati Mariko qui a été également distinguée ambassadrice de la paix.

Seini Seydou Zakaria(onep)

18 juin 2018
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique