Visite officielle du Président de la République, à Paris, en France : Plusieurs conventions signées avec l'AFD pour un montant global de 31 milliards de FCFA

La visite officielle du président de la République, en France sur invitation de son homologue français, Emmanuel Macron, s’est achevée hier après-midi, avec comme point d’orgue l’entretien, de plus d’une heure d’horloge, en tête-à-tête entre les deux Chefs d’Etat, au Palais de l’Elysée.

Lors de la conférence de presse commune qui a conclu cet entretien et cette visite, les deux chefs d’Etat, ont salué l’excellence et la qualité des relations bilatérales entre le Niger et la France, plus que jamais au beau fixe ainsi que la densité de leur coopération. Au titre de celle-ci, plusieurs conventions de financement de projets de développement (pour un montant total de 47,5 millions d’euros, soit l’équivalent de 31 milliards de francs CFA) ont été signées, hier matin, entre l’Agence française de développement (AFD) et le Niger.

Ces différents financements s’inscrivent dans le cadre des contributions annoncées par la France lors de la Conférence de la Renaissance qui s’est tenue à Paris en décembre 2017. Ils concernent plusieurs secteurs d’activités de l’AFD au Niger (l’énergie, le développement humain, la sécurité alimentaire et la gouvernance.)

Par ailleurs, le président Macron a annoncé que 20% des ressources de l’Alliance Sahel seront versés au Niger dans les plus brefs délais.

Les deux chefs d’Etats se sont par ailleurs félicités de la parfaite concordance de leurs points de vue en ce qui concerne, les centres d’intérêts communs et sur les grandes préoccupations actuelles liées au climat, à la sécurité, au développement, à la lutte contre l’immigration clandestine et les réseaux de trafiquants, tout comme la lutte contre toutes les formes de terrorisme, auxquels leurs pays sont confrontés.

La France, a dit le Président Macron, soutiendra toutes les initiatives assez efficaces que le Niger n’a de cesse de déployer, pour trouver les meilleures solutions appropriées et les issues concrètes à ces multiples préoccupations. «Le Niger, dans tous ces domaines demeure un partenaire essentiel, principal de la France et de la communauté internationale », a indiqué le Chef de l’Etat français.

Pour sa part, le Président Issoufou Mahamadou a remercié, de vive voix, la France et son Président pour ces soutiens multiformes qu’ils apportent au Niger et salué le leadership du président Macron en Europe et dans le monde.

Il a réaffirmé avec force et détermination que le Niger continuera ses efforts et ses initiatives, pour davantage lutter, avec détermination et méthode, en vue du règlement définitif de tous ces défis multiformes qui se dressent sur le chemin de son développement économique et social.

Ce sera le cas particulièrement de la question libyenne dont la stabilité est assez importante pour toute la sous-région, la lutte contre Boko Haram, l’opérationnalisation de la force du G5-Sahel dont la communauté internationale doit impérativement pérenniser le financement, la migration illégale dont les tendances sont heureusement et aujourd’hui, largement en baisse grâce aux initiatives engagées par le Niger.

«Notre pays est conscient malgré tout qu’aucun Etat, ne peut lutter efficacement, seul et de façon isolée, contre ce fléau des temps modernes », a souligné le Président Issoufou Mahamadou.

Au plan politique le chef de l’Etat a eu plusieurs entretiens avec les hauts dignitaires français dont le président du Sénat, Monsieur Gérard Larcher, le ministre français de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean Yves Le Drian et la ministre des armées, Mme Florence Parly.

Le président Issoufou Mahamadoua également accordé des audiences à Alioune N’Diagne et Bruno Metling, tous deux responsables de la compagnie de téléphonie française Orange et enfin au directeur adjoint de l’Agence française de développement, Monsieur Philippe Baudruin.

Il faut enfin indiquer que cette visite officielle du président de la République en France, la première qu’il effectue sous le mandat du président Macron a débuté dans la matinée, à l’Hôtel National des Invalides à Paris, où le chef de l’Etat a reçu des corps constitués français, en présence de plusieurs ambassadeurs africains accrédités en France, les honneurs militaires rendus aux personnalités de son rang, en pareille occasion.

C’est en fait, la cérémonie d’accueil officiel, rythmée par l’exécution des hymnes nationaux des deux pays et d’un mémorable défilé militaire, qui s’est déroulée sous le patronage du Ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur, Monsieur Gérard Lacomb, reçu peu après en audience par le président Issoufou.

Le Chef de l’Etat, qui est accompagné par plusieurs membres du gouvernement a quitté Paris en début de soirée, pour se rendre à Bruxelles où il prendra part à un sommet européen.

Moussa Hamani AP/Ambassade du Niger en France.

05 juin 2018
Source : http://www.lesahel.org/

 

Imprimer E-mail

Politique