Orange Money 300%

Le ministre de l’Equipement, M. Kadi Abdoulaye répond à une question d’actualité

Les travaux en séance plénière de la première session ordinaire au titre de l’année 2018 de l’Assemblée nationale se poursuivent à l’hémicycle de ladite institution. Au cours de la plénière du samedi dernier, consacrée aux questions d’actualité, les parlementaires ont interpellé le ministre de l’Equipement, M. Kadi Abdoulaye sur la recrudescence des accidents des camions et citernes dans la ville de Gouré. La séance plénière a été présidée par le premier Vice-président, M. Iro Sani, en présence du commissaire du gouvernement, M. Barkaï Issouf, ministre chargé des Relation avec les Institutions.

Le ministre de l’Equipement a répondu devant la représentation nationale à la question de l’honorable Manzo Liman Amadou sur la recrudescence des accidents de camions et citernes dans la ville de Gouré. Dans sa réponse, le ministre de l’Equipement a donné toute la situation de la Route N°1 au niveau de la traversée de la ville de Gouré. M. Kadi Abdoulaye a rappelé que la section Guidiguir-Gouré-limite Diffa a été réhabilitée en 2005 et son état actuel est acceptable. D’après le ministre Kadi, cette route a été construite conformément aux normes de construction routière. Mais précise-t-il, le tronçon fait face à un récurent phénomène d’ensablement face auquel les services techniques d’entretien routier de son département ministériel interviennent chaque année. «L’année 2018 ne va pas déroger à cette règle. L’opération de désensablement et les travaux d’entretien démarreront très bientôt», a-t-il assuré.

Le ministre Kadi Abdoulaye a, en outre déploré, la vétusté du parc automobile, l’extrême surcharge et l’inobservation des règles de sécurité routière par les usagers dans la traversée des agglomérations provoquant parfois des accidents. Même si ce problème ne relève pas du Ministère de l’Equipement, M. Kadi Abdoulaye a dit que « des dispositions sont prises dans le cadre du règlement 14 de l’UEMOA pour éradiquer l’extrême surcharge des véhicules sur nos routes, de même la nouvelle loi sur la protection du patrimoine routier va contribuer à l’amélioration de la sécurité routière notamment dans la traversée des agglomérations»

Seini Seydou Zakaria(onep)

21 mai 2018
Source : http://lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique