Installation du pôle « hydraulique et assainissement » du PDES 2017-2021 : Pour le suivi du rythme de la consommation des crédits dans le secteur eau et assainissement

Le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, le Pr Issoufou Katambé, a procédé le 18 mai dernier, à l’installation officielle du pôle « hydraulique et assainissement du PDES 2017-2021. C’est l’un des sept pôles de coordination sectoriels du dispositif institutionnel élaboré par le ministère du Plan et visant la mise en œuvre du Plan de Développement Economique et Social (PDES) 2017-2021. La cérémonie d’installation s’est déroulée en présence de Eric Dietz, chef de file des partenaires techniques et financiers (PTF) du secteur eau et assainissement.

Le plan d’actions prioritaires par pôle de coordination sectoriel élaboré par le ministère du Plan a réparti les différents sous programmes du Plan de Développement Economique et Social (PDES) 2017-2021 en sept pôles de coordination sectoriels retenus dans le dispositif institutionnel de mise en œuvre de ce dernier. Pour chacun de ces sous programmes, des indicateurs, tels que les libellés, la valeur de référence et la valeur cible, sont également présentés en fonction de leur disponibilité dans le cadre de l’évaluation des résultats.

En procédant à l’installation officielle du pôle de coordination sectoriel « eau et assainissement», le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, Pr Issoufou Katambé, a affirmé que ce pôle « concernera pour sa mise en œuvre, des structures étatiques, des partenaires techniques et financiers, des organisations non gouvernementales et le secteur privé». Il sera présidé par le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement et supervisé techniquement par le Secrétaire général dudit ministère. Ce pôle de coordination sectoriel est une structure de coordination et de dialogue avec tous les acteurs concernés par les questions de l’eau et de l’assainissement. Il est chargé entre autres «de veiller à la cohérence des stratégies et des programmes sectoriels avec le PDES, mais aussi de suivre le rythme de consommation des crédits ».

Le chef de file des partenaires techniques et financiers, intervenant dans le domaine de l’eau et de l’assainissement, M. Eric Dietz, a félicité le gouvernement du Niger pour la mise en place de ce pôle de coordination qui facilitera la mise en œuvre du Plan de Développement Economique et Social (2017-2021), et qui permettra aussi un meilleur suivi des activités. Les partenaires techniques et financiers (PTF), a-t-il dit, comptent énormément sur ces pôles de développement, notamment pour la mobilisation des ressources. Pour M. Eric Dietz, les PTF souhaitent que ce pôle s’investisse pour mobiliser les ressources ; mettre l’accent sur les résultats, améliorer les taux d’absorption ; faciliter le transfert des compétences vers les collectivités territoriales ; développer le monde rural à travers une plus grande implication du secteur privé, notamment par les délégataires ; impliquer la société civile pour sensibiliser la population sur l’hygiène et l’assainissement ; et enfin renforcer la bonne gouvernance.

Une feuille de route sera élaborée par les services compétents du ministère de l’Hydraulique et de l’Assainissement dans les meilleurs délais afin de créer les conditions de consommation des ressources annoncées à la Conférence de la Renaissance tenue à Paris en décembre 2017.

Souleymane Yahaya

21 mai 2018
Source : http://lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique